Nouvelles

Un avocat dévoué s’éteint

Main image

Didier Bert

2021-06-29 13:15:00

Cet avocat à la riche carrière avait à cœur de défendre ardemment ses clients, et de partager son expérience...

Me Robert Dupuis n'est plus... Source  :Bessette Avocats
Me Robert Dupuis n'est plus... Source :Bessette Avocats
Me Robert Dupuis, avocat lavallois en droit commercial et en droit des affaires, est décédé à l’âge de 73 ans, après une carrière de plus de 42 ans.

L’avocat avait fondé son propre cabinet à Laval, où il avait poursuivi sa pratique jusqu’à s’engager comme mentor pour transmettre son savoir à un avocat de la relève.

Barreau 1978, Me Robert Dupuis était diplômé d’un baccalauréat en sciences commerciales de HEC Montréal et d’une licence en droit de l’Université de Montréal. Il était aussi membre de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec de 1986 à 2006.

Me Robert Dupuis avait débuté sa carrière en comptabilité. Comptable-vérificateur pour la firme Kendall & Trudel à Montréal, il est ensuite devenu le directeur des services administratifs du Centre Jeunesse St-Vallier.

Il se consacre par la suite au droit, en fondant son propre cabinet professionnel orienté en litige commercial et en droit des affaires.

Il conseille une multitude de clients, dans une grande variété de dossiers en matière de développement immobilier, dans les industries de haute technologie et dans la commercialisation de biens et de services.

Me Robert Dupuis était reconnu pour son expérience et pour la qualité des liens tissés avec ses clients, qu’il conseillait sur le plan stratégique comme en droit des affaires.

L’avocat s’était distingué comme plaideur, notamment devant la Cour d’appel, mais aussi devant la plupart des instances judiciaires au Québec.

En 2016, Me Dupuis était devenu le mentor d’un jeune avocat montréalais qui se lançait à son compte. « J’avais passé une annonce dans le journal du Barreau, car je cherchais un mentor, se rappelle Me David Bessette. Il était le seul à avoir répondu à mon annonce. »

Le jeune avocat se rend alors chez Me Dupuis. « Il pratiquait chez lui, dans son sous-sol, témoigne Me Bessette. Tout de suite, ça a cliqué entre nous. On a parlé de la profession, de la politique, du monde des affaires. Ça a été un coup de foudre professionnel. » Me Dupuis deviendra conseiller stratégique du cabinet Bessette Avocats, basé à Verdun.

Me David Bessette a rapidement apprécié l’avocat qu’était Me Dupuis, qui pouvait lui détailler l’évolution de la pratique du litige au cours des quarante dernières années.

Il est aussi marqué par les qualités humaines de son mentor. « Il était un modèle, très humain et jovial, souriant… Sa bonne humeur était contagieuse », salue Me Bessette.

Celui-ci retiendra précieusement les conseils du mentor. « Il me répétait qu’il fallait se battre coûte que coûte pour ses clients, rapporte Me David Bessette. Pour lui, il était très important que le client sente qu’on est derrière lui dans les moments stressants. »

Me Robert Dupuis mettait ses mots en pratique. « Il était transparent avec ses clients, pour qui il savait vulgariser les enjeux juridiques et les procédures, souligne Me Bessette, qui pointe également que Me Dupuis était « raisonnable dans la facturation de ses clients ».

Jusqu’à ses derniers jours, Me Dupuis prenait soin des quelques dossiers qu’il traitait encore « Une semaine avant son décès, il donnait des directives à son épouse, qui l’assistait dans son travail, et il me conseillait quoi faire avec certains dossiers », précise Me David Bessette, avec émotion.

Me Robert Dupuis était engagé auprès des Centres jeunesses de Laval, pour lesquels il a accompli sept mandats d’administrateur. Il a aussi été membre du Conseil de la faculté de Droit de l’Université de Montréal.
5367

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires