Nouvelles

La Cour suprême du Canada rejette l’appel de l’automobiliste Grabher

Main image

Radio -canada

2022-03-18 14:30:00

L’automobiliste avait reçu une plainte selon laquelle sa plaque d’immatriculation « GRABHER » faisait la promotion de la violence envers les femmes…

Lorne Grabher à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, le 24 mars 2017. Source: La Presse canadienne
Lorne Grabher à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, le 24 mars 2017. Source: La Presse canadienne
Un automobiliste de la Nouvelle-Écosse qui conteste la décision de la province de révoquer sa plaque d’immatriculation portant son nom de famille, Grabher, ne sera finalement pas entendu par la Cour suprême du Canada.

En octobre, une demande d’autorisation d’appel avait été déposée au tribunal d’appel de dernière instance du pays, après que la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse eut rejeté sa demande, l’été dernier.

La juge Cindy A. Bourgeois avait jugé que la liberté d’expression ne s’applique pas aux plaques d’immatriculation, contrairement à ce que soutiennent les avocats de Lorne Wayne Grabher.

M. Grabher possédait sa plaque d’immatriculation depuis près de 30 ans, mais, en décembre 2016, le registraire des véhicules motorisés lui a interdit de l’utiliser.

Ce dernier avait reçu une plainte selon laquelle l’inscription « GRABHER » faisait la promotion de la violence envers les femmes.

En anglais, les mots ''grab her'' peuvent se traduire par « empoigne-la », « attrape-la » ou « ramasse-la ».

Les règles de la Nouvelle-Écosse stipulent que le registraire peut refuser une demande de plaque d’immatriculation personnalisée si celle-ci peut offenser ou est considérée comme étant de mauvais goût.
4025

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires