Nouvelles

Décès d’un grand avocat en immobilier

Main image

Didier Bert

2024-01-15 10:15:21

Un avocat-conseil d’un grand cabinet est décédé. Qui était-il?

L’avocat éminent en droit immobilier Neil Bindman s’est éteint.

Assermenté en 1975, Me Neil Bindman exerçait comme avocat-conseil senior chez Stikeman Elliott, où il était membre du groupe droit des affaires.

Sa pratique se concentrait dans les domaines du financement et des placements immobiliers, des acquisitions, des coentreprises, des fonds de capital-investissement immobilier et des services bancaires.

Avant de se joindre à Stikeman Elliott, Me Neil Bindman était associé chez Osler.

Me Bindman a conseillé des transactions importantes dans le domaine immobilier. Il a été reconnu par les répertoires Lexpert et Chambers Global comme un chef de file dans le domaine du développement et du financement immobilier.

Passionné de course à pied, Neil Bindman était diplômé de la faculté de droit de l'Université McGill.

« Je suis dévasté par cette perte. Neil était un partenaire et un collègue hors pair. Il était l'une des personnes les plus intelligentes, authentiques et honnêtes que j'ai connues. Il était une caisse de résonance et n'hésitait pas à demander des conseils. C'était un homme formidable. Il me manquera énormément », écrit Me Jonathan Auerbach, associé au sein du groupe propriété intellectuelle chez Stikeman Elliott, sur la page de l’avis de décès.

Un autre collègue du défunt lui rend hommage. « Neil était vraiment unique. Incroyablement intelligent - et parfois tranchant - il avait une capacité étonnante à synthétiser les informations et à nous plonger au cœur du problème pour le résoudre. Rien n'était jamais trop compliqué pour lui. Un mentor pour beaucoup. Son esprit et sa présence nous manquent et continueront de nous manquer », salue Me Joseph Reynaud, associé au sein du groupe Litige et règlement de différends chez Stikeman Elliott.

Certains clients de Me Neil Bindman saluent le défunt. « Neil a commencé à travailler avec Chartwell il y a 15 ans et a été un partenaire et un conseiller de confiance depuis. Son intelligence profonde, ses conseils d'affaires pratiques et son engagement total dans les dossiers nous manqueront. Au fil des ans, nous avons développé une amitié. Nous avons couru deux semi-marathons ensemble et il nous arrivait de courir ensemble lorsqu'il était à Toronto », écrit Jonathan Boulakia, chef des investissements et chef des affaires juridiques chez Chartwell, un important exploitant de résidences pour aînés.

Quant à Me Gerald Kandestin, associé chez Kugler Kandestin, il se rappelle de sa complicité avec Me Bindman: « Perdre Neil, c'est comme perdre un morceau de notre histoire. Neil et moi étions deux étudiants du Cégep arrivés en première année de droit et terrifiés ensemble. Nous avons étudié ensemble et nous étions partenaires dans un tribunal fictif. En deuxième année, nous avions gagné en confiance - une confiance qui nous a permis de traverser près de 40 ans de pratique juridique. Neil et moi avons grandi dans la pratique du droit et sommes toujours restés de bons amis. »

Neil Bindman laisse dans le deuil son épouse Joan Hazen et ses deux enfants.

795

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires