Nouvelles

Deux fois plus d’avocats handicapés aux États-Unis

Main image

Didier Bert

2024-02-01 12:00:48

En quatre ans, le nombre d’avocats handicapés a doublé dans les cabinets américains. Quelle est l’explication de ce bond?

Les cabinets américains emploient une faible proportion d’avocats handicapés (1,4 %), mais leur nombre a plus que doublé en quatre ans.

Un rapport de la National Association of Law Placement (NALP) dévoile ce chiffre, qui peut sembler étonnant au vu de l’importance de l’augmentation. En effet, en 2019, les cabinets employaient seulement 0,6 % d’avocats handicapés, rapporte Reuters.

Avec ce 1,4 % d’avocats handicapés, les cabinets demeurent très loin de la proportion moyenne de travailleurs handicapés, puisqu’ils représentent 21 % de la population active.

La NALP elle-même considère qu'il n'est pas possible de tirer de conclusions sur la tendance à long terme de cette évolution.

Au sein des cabinets d'avocats, les personnes handicapées hésiteraient souvent à s’identifier comme telles, de peur d'être jugées sévèrement ou injustement par leurs collègues ou par les clients.

Les choses changeront-elles avec l’engagement de plus de 90 cabinets de supprimer les obstacles physiques et numériques à l’embauche de juristes handicapés? Cet engagement est le fruit du travail de Diversity Lab, une organisation qui promeut la diversité et l'inclusion au sein des cabinets d'avocats et des services juridiques.

Les cabinets devront renforcer le recrutement de personnes handicapées, et mener des enquêtes annuelles permettant aux employés de s'identifier comme handicapés.

L'engagement dans cette initiative est volontaire. Diversity Lab suivra les progrès des firmes au moyen d'enquêtes et de séances de partage d’expériences.

135

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires