Nouvelles

Dollarama verse 2,5 M$ pour régler

Main image

Nadia Agamawy

2024-02-27 13:15:00

Me Joey Zukran. Source: LPC Avocats
Alors que Dollarama s’en sort avec un règlement, deux autres détaillants sont visés par une action collective. Les avocats sont?

Pour régler une action collective, Dollarama accepte de verser 2,5 millions de dollars pour dédommager les personnes membres du recours.

Ça en fait des ventes à une piastre!

De nombreux clients chez Dollarama se seraient retrouvés à payer des prix plus élevés que ceux affichés sur les produits assujettis aux écofrais. Me Joey Zukran, l’avocat derrière l’action collective, explique que la bannière affichait les prix des produits en question de façon fragmentée.

Les montants écofrais, affichés en tout petit à côté du prix du produit, auraient pu être tout à fait illisibles pour certains clients, explique l’avocat.

Malgré le règlement, Dollarama nie toute responsabilité ou faute.

L’analyse de Me Zukran comportait deux volets, à savoir le montant des écofrais collectés par Dollarama et le préjudice subi par chaque consommateur.

Quoique le montant d’écofrais associé à chaque produit est dérisoire, l’avocat explique qu’il voulait s’assurer « que chaque personne ne recevrait pas que 12 ou 25 sous », mais plutôt une compensation allant jusqu’à 15$.

Au Québec, les clients qui ont acheté de Dollarama un produit soumis aux écofrais entre le 11 décembre 2019 et le 4 juillet 2023 sont admissibles à une carte cadeau électronique d’une valeur maximale de 15$.

Claude Marseille, Ariane Bisaillon et Anthony Cayer. Source: Blakes

Dollarama était représentée par Mes Claude Marseille, Ariane Bisaillon et Anthony Cayer de chez Blakes.

Une autre action collective, portée également par Me Zukran et son cabinet LPC avocats, est intentée contre Pharmaprix et Amazon pour des pratiques similaires. Une audience d’autorisation aura lieu le 26 mars prochain.

1216

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires