Carrière et Formation

Rigueur et créativité: les clés du succès pour un avocat à l’OACIQ

Main image

L’oaciq - Organisme D'autoréglementation Du Courtage Immobilier Du Québec

2024-03-19 14:15:51

Nicolas Rioux

Vous êtes rigoureux et créatif? Vous recherchez l’équilibre travail-famille? Pratiquer au sein d’un organisme régulateur pourrait donner un nouvel élan à votre carrière...

L’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier au Québec (OACIQ) a pour unique mission d’informer et de protéger le public en appliquant la Loi sur le courtage immobilier. L’Organisme encadre les courtiers immobiliers et s’assure qu’ils respectent leurs devoirs et obligations déontologiques.

Nicolas Rioux est le directeur du Service des affaires juridiques depuis 2019. Il nous expose les conditions d’exercice de la profession d’avocat à l’OACIQ.

Quelles sont les principales responsabilités d’un avocat au sein de votre organisme?

Nicolas Rioux : Les avocats du Service des affaires juridiques de l’OACIQ ont pour responsabilité première d’interpréter la Loi sur le courtage immobilier et ses règlements. Nous sommes sollicités pour soutenir les différents services, concernant l’application de la Loi et les nombreux volets juridiques des activités de l’OACIQ. En outre, notre expertise est mise de l’avant dans l’évolution des divers contrats et formulaires de courtage immobilier et de transactions immobilières.

Nous supervisons aussi le processus de traitement des réclamations au Fonds d’indemnisation du courtage immobilier (FICI). Notre équipe analyse les dossiers qui sont ensuite présentés au comité d’indemnisation. Le FICI offre une protection aux consommateurs victimes de fraudes, de manœuvres dolosives ou de détournements de fonds lors de transactions immobilières impliquant un titulaire de permis.

Nous tenons informés des pratiques d’autres organismes, provinces ou juridictions, cherchant ainsi constamment à améliorer l’encadrement des pratiques pour mieux protéger le public. Un autre aspect de notre profession consiste à exercer une vigie des secteurs d’activité liés au courtage et à l’immobilier, afin d’anticiper les influences potentielles sur les activités des titulaires.

Enfin, nos activités englobent également la gestion opérationnelle comme la résolution de questions litigieuses, la négociation et la gestion d’ententes et contrats, notamment avec des fournisseurs, tout en veillant à la protection des intérêts de l’OACIQ.

Qu’est-ce qui caractérise le quotidien d’un avocat à l’OACIQ?

Nicolas Rioux : Ce qui caractérise le plus notre quotidien, c’est son absence de routine! En exerçant au sein d’un organisme régulateur, la rigueur doit être au rendez-vous en toutes circonstances. Nous sommes appelés à nous prononcer sur divers cas de figure et notre travail consiste à trouver des solutions en faisant preuve d’ouverture, d’innovation et de créativité, car chaque situation est unique, chaque dossier est différent, chaque question est nouvelle. C’est à la fois exigeant et passionnant!

L’équipe, composée d’avocats et d’une technicienne juridique, est agile, extrêmement aguerrie et polyvalente. En raison de la diversité de nos mandats, nous avons besoin de collaborateurs avec des forces et des points d’intérêt variés pour répondre aux différents besoins organisationnels.

En quoi le travail juridique à l’OACIQ se différencie-t-il par rapport à d’autres domaines juridiques?

Nicolas Rioux : Le premier élément qui distingue notre travail à l’OACIQ est notre engagement quotidien dans la mission unique de protection du public. C’est un élément majeur. Nous évoluons dans un domaine où la protection du public est au cœur de nos préoccupations quotidiennes. Il s’agit d’un milieu qui offre une expérience stimulante, enrichissante et valorisante.

Le fait de travailler au sein d’un organisme apporte également des différences significatives par rapport à la pratique en cabinet. Nos objectifs de performance sont axés sur la réalisation de la mission première de l’organisme, la protection du public.

Quant à la conciliation travail-famille, la flexibilité des horaires offerte par l’Organisme, et la possibilité de faire du télétravail facilitent l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Comment l’OACIQ soutient-il la performance professionnelle de son équipe juridique?

Nicolas Rioux : Au-delà des obligations spécifiques en termes d’heures de formation continue, nous sommes encouragés à suivre des formations de développement professionnel qui dépassent le strict cadre juridique. Nous nous tenons ainsi informés des développements dans le domaine du courtage immobilier, mais également des activités connexes au secteur. Nous souhaitons sans relâche élargir notre vision et appliquer les meilleures pratiques, notamment en anticipant les situations qui pourraient avoir une incidence sur l’OACIQ, sur la protection du public, sur les activités de courtage, ou encore sur notre pratique en tant qu’avocat.

Un exemple concret de cette approche est la récente implantation de l’intelligence artificielle à l’OACIQ, via une agente virtuelle disponible 24/7. Fruit de notre détermination à demeurer à l’avant-garde de l’innovation pour remplir notre mission de protection du public, cette intégration technologique, accompagnée de ses aspects juridiques, a nécessité de la part de l’équipe un développement de compétences et l’acquisition de connaissances spécifiques dans ce domaine, afin de s’assurer de continuer à exercer pleinement notre rôle, et notamment celui de gérer sainement les risques juridiques et de conseiller adéquatement l’OACIQ dans son évolution.

Découvrez les offres d'emploi de l’OACIQ

813

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires