C’est ce que révèle une analyse des rapports d’impôt « confidentiels » de 567 avocats récemment nommés juges, analyse effectuée par le Ministère de la Justice du Canada.

Les résultats – rapportés par The Lawyers Weekly - indiquent que dans les cinq ans qui ont précédé leur nomination, 71% des juges avaient des revenus moyens moins élevés que lorsqu’ils sont devenus juges.

Cela contredit la croyance que la plupart des avocats, sinon tous, acceptent une réduction salariale pour joindre la magistrature.

Ottawa et la magistrature fédérale se chicanent depuis plusieurs mois sur combien les salaires des juges devraient augmenter.

The Lawyers Weekly souligne que les juges fédéraux étaient furieux lorsqu’ils ont appris que le Ministère de la Justice avait obtenu de Revenu Canada ces informations sur les revenus des juges ayant été nommés entre 1995 et le 18 mai 2007.

Le conseiller juridique des juges dans ce dossier est l'associé-chef de la direction d’Ogilvy Renault, Pierre Bienvenu, qui, selon l’article, a récemment demandé une rencontre d’urgence avec le sous-ministre de la Justice et sous-procureur général du Canada, John Sims; les juges estiment que le gouvernement a violé leur vie privée en utilisant de l’information personnelle sans leur consentement.

Pour lire l’article au complet de The Lawyers Weekly, cliquez ici.