Qui sont les juristes salariés qui ont la rémunération la plus importante ?
Qui sont les juristes salariés qui ont la rémunération la plus importante ?
D'après les informations du marché du travail (IMT) d'Emploi Québec pour 2013, les avocats et les notaires salariés représentent 50,9% de leur profession, soit 117000 personnes qui travaillent en pratique privée ou dans un service juridique d'une entreprise publique ou privée.

Leur salaire horaire médian est de 34,62$; la valeur correspondant à la limite inférieure est de 16,86$ et celle correspondant à la limite supérieure de 58,74$. 59% sont des femmes qui gagnent un salaire médian horaire de 30,22$ contre 36,81 $ pour les hommes.

Plus l'entreprise est grande, plus la rémunération augmente

L'enquête sur la rémunération globale au Québec (ERG) réalisée par l'IMT compile les rémunérations globales des avocats et notaires employés dans un service de contentieux d'une entreprise publique ou privée de 200 employés et plus, dans les administrations publiques et dans les municipalités de 25 000 habitants et plus. Elle exclut toutefois les avocats et notaires travaillant en pratique privée.

Les 2590 professionnels du droit inclus dans ce groupe et travaillant à temps plein ont un salaire médian horaire de 53,24$, la valeur correspondant à la limite inférieure est de 36,17$ - soit un taux horaire supérieur au taux horaire médian pour l'ensemble des entreprises - et celle correspondant à la limite supérieure de 66,35$.

La taille de l'entreprise est un facteur déterminant pour la rémunération des juristes: plus l'entreprise compte d'employés, plus la rémunération horaire augmente: dans une entreprise de 1000 employés et plus, le taux horaire est de 54,54$, tandis qu'entre 500 et 999 employés, le taux horaire est à 47,36 $.

Les employés du secteur privé ont un salaire horaire médian de 48,52$ contre 55,36$ pour ceux du public. Si les heures de présence et les avantages sociaux sont pris en considération, la rémunération globale horaire passe à 82,04$ dans le secteur public et à 75,13$ dans le privé.

La rémunération globale horaire des femmes est de 77,88 $ contre 83,01$ pour les hommes.

Classement selon les niveaux de complexité

La rémunération globale horaire des femmes est de 77,88 $ contre 83,01$ pour les hommes.
La rémunération globale horaire des femmes est de 77,88 $ contre 83,01$ pour les hommes.
Si on considère le niveau de complexité de l'emploi, les professionnels du droit du secteur public (38,10$) qui occupent un emploi d'entrée (niveau 1) ont une rémunération horaire semblable à celle du secteur privé (36,75$).

Les employés de niveau 2 (fonctionnement autonome) ont toutefois un taux horaire plus élevé dans le secteur public (52,90$) que dans le privé (44,56$).

La rémunération globale par heure travaillée des employés syndiqués est de 82,11$ contre 77,34$ pour les non syndiqués. Dans le secteur privé, la rémunération globale des employés syndiqués est de 77,81$ et de 74,18$ pour les non-syndiqués.

Sauf pour la catégorie représentant le niveau de complexité le plus élevé (niveau 3), la rémunération globale est plus importante pour les travailleurs syndiqués et dans le secteur public, ce qui s'expliquerait par des heures de présence moins importantes.

La plus grande différence de rémunération globale entre les hommes et les femmes est répertoriée dans les emplois de niveau 1: 60,80$ pour les hommes et 57,34$ pour les femmes.

Pour lire l'article de l'Institut de la statistique du Québec, cliquez ici.