Me Danielle Ferron, associée et chef du secteur litige de Langlois Kronström Desjardins
Me Danielle Ferron, associée et chef du secteur litige de Langlois Kronström Desjardins
« Il est rare de nommer directement un avocat en pratique juge à la Cour suprême, bien que ce ne soit pas la première fois. Cela démontre à quel point Me Suzanne Coté est une grande juriste », exprime sa consœur Me Danielle Ferron, associée et chef du secteur litige de Langlois Kronström Desjardins (LKD) à Montréal.

Elle n'est pas surprise par cette nomination. « J'avais entendu des discussions de corridor à l'effet que Me Côté serait un très bon choix ».

Si les deux avocates ne se sont jamais croisées dans un dossier, Me Ferron connaît bien la future magistrate de réputation pour avoir entendu plusieurs collègues qui ont été ses adversaires lui vanter ses mérites.

« Elle est une adversaire redoutable. Non seulement ses talents de plaideuse sont reconnus, mais elle possède aussi l'intelligence de bien monter ses dossiers qu'elle travaille de façon approfondie, de sorte d'être très prête quand elle arrive à la cour ».

Elle adresse à la nouvelle juge toutes ses félicitations.