Me Marwah Rizqy craint pour sa sécurité
Me Marwah Rizqy craint pour sa sécurité
Me Marwah Rizqy, candidate dans la circonscription d'Hochelaga et membre du Barreau du Québec et de New-York, a retrouvé son véhicule gravement endommagé, dans une rue du centre-ville, le lendemain de son obtention d’un nouveau dépouillement judiciaire dans sa circonscription, nous apprend La Presse.

L’incident intervient le même soir où l’avocate, qui arborait les couleurs du Parti libéral dans Hochelaga, a contesté la régularité de l'élection perdue face à la députée néo-démocrate sortante, Marjolaine Boutin-Sweet.

Rappelons qu’un grand nombre d’irrégularités et d’« énormités », tels des bulletins de vote rejetés ou des personnes décédées qui ont voté par anticipation, aurait été relevé par les représentants du PLC, comme l’avait relayé Droit-inc.

En état d’alerte

Une source a indiqué que l’entourage de la juriste, qui est aussi professeure adjointe en fiscalité à l'Université de Sherbrooke, était « en état d’alerte. »
Son équipe a en outre fait remarquer que le vol avait eu lieu suivant le dévoilement de son adresse personnelle lors des procédures judiciaires liées au scrutin.

« Marwah craint pour sa sécurité. Elle craint pour son intégrité physique », a déclaré une seconde source de l'équipe de Me Rizqy. L'enquête policière suit son cours.

Pour rappel, la semaine dernière, la juge France Dulude de la Cour supérieure avait accueilli sa requête en dépouillement judiciaire et un autre dépouillement devait avoir lieu cette semaine. Selon les informations de l’Agence QMI, il s’agit du cinquième dépouillement autorisé à la suite des élections fédérales du 19 octobre dernier.

- Avec Agence QMI.