Le professeur Pierre Foucher
Le professeur Pierre Foucher
Le professeur Pierre Foucher reçoit l’Ordre de la Pléiade pour ses apports à la francophonie ontarienne des mains de la division ontarienne de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), indique le site de l’Université d’Ottawa.

C’est au printemps 2016, lors d’une cérémonie d’investiture de l’Assemblée législative de l’Ontario à Toronto, que le professeur Foucher recevra cette distinction, afin de souligner sa contribution au développement de la langue française en Ontario.

Il est le premier chercheur à avoir étudié la portée et l’application de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés, qui garantissent aux citoyens francophones minoritaires le droit à l’instruction dans leur langue.

Aussi, il est l’auteur de plus de 50 articles et chapitres de livres, et il a publié, seul ou en collaboration, neuf ouvrages sur les droits linguistiques. Il a également rédigé le premier texte important sur l’article 20 de la Charte, qui établit les droits relatifs à communiquer avec le gouvernement fédéral et à en recevoir les services en français ou en anglais.

L’APF regroupe 81 parlements et organisations interparlementaires de pays francophones répartis sur cinq continents et a pour mission de représenter auprès des instances de la Francophonie les intérêts et les aspirations des peuples francophones.

Elle vise en outre à favoriser la coopération et à renforcer la solidarité au sein de la communauté francophone, tout en promouvant la démocratie, la primauté du droit et les droits de la personne.

Cité par la Cour suprême !

Le professeur Jamie Liew
Le professeur Jamie Liew
La Cour Suprême cite le professeur Jamie Liew dans un arrêt en matière d’immigration.

L’arrêt rendu par la plus haute cour dans le cadre d’un procès qui traite de la portée des considérations d’ordre humanitaire dans les demandes d’immigration (Kanthasamy c. Canada), cite l’ouvrage récemment publié par le professeur, co-rédigé avec Donald Galloway et intitulé Immigration Law, 2e édition (Irwin Law).

Dans ce procès, le professeur Liew a également agit en qualité d’avocat au sein d’une équipe défendant la cause d’un intervenant, le Conseil canadien pour les réfugiés, qui s’est soldé par un jugement favorable pour les immigrants et les réfugiés.

Le 10 décembre 2015, il a également comparu devant le Comité sénatorial permanent des finances nationales, afin de discuter des plans du gouvernement concernant la réinstallation des réfugiés.

6500 dollars de bourse

Louis Bertier
Louis Bertier
Louis Bertier se voit remettre la Bourse d’études supérieures Raoul Barbe et Yolande Larose, d’un montant de 6500 dollars, pour l’étude du pouvoir judiciaire.

L’étudiant inscrit en double diplôme de droit international, dans le cadre du partenariat entre l’Université d’Ottawa et l’Université d’Aix-Marseille, étudie les juridictions internationales et cherche à comprendre pourquoi les États les ont créées.

Son objectif est de démontrer que les États, en créant et en multipliant les juridictions internationales, ont délégué un pouvoir judiciaire international et indépendant à celles-ci. Pour cela, il s’appuie sur la théorie libérale des relations internationales.

Essai sur les changements climatiques

Enfin, Ezeala Chinonyerem Ijeoma, qui étudie en droit de l’environnement et du développement durable, est la lauréate d’un concours d’essais sur les changements climatiques.

En plus de 200 dollars, elle se voit aussi décerner la médaille d’argent du concours international d’essais de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP‑21), organisé par le Centre de droit international du développement durable.

Son essai couvre le thème suivant : « Changements climatiques, développement durable et droit : innovations juridiques et de gouvernance nationales et internationales pour la mise en œuvre des contributions prévues déterminées au niveau national et des résultats de la Conférence de Paris. »

Il sera publié en 2016 à l’échelle internationale par le Centre de droit international et de développement durable.