Me Michel Bélair de Dunton Rainville
Me Michel Bélair de Dunton Rainville
Alors que Couche-Tard concluait il y a quelques jours une entente de 1,6 milliard $ avec la pétrolière impériale pour acheter 279 stations-service situées au Québec et en Ontario, comme vous l’indiquait Droit-inc., la firme Harnois Groupe pétrolier, de Saint-Thomas dans Lanaudière, faisait l’acquisition de 36 stations-service Esso.

Mes Michel Bélair, France Beaulieu, Guy Bisaillon ainsi que les autres membres de l’équipe du bureau de Dunton Rainville à Joliette ont œuvré à la réalisation de la transaction.

Me France Beaulieu de Dunton Rainville
Me France Beaulieu de Dunton Rainville
Me Bélair est associé du cabinet Dunton Rainville. Il pratique principalement dans les domaines du droit civil et du droit commercial. Me France Beaulieu, quant à elle, pratique en droit civil, droit immobilier, commercial, transactionnel et bancaire. Enfin,Me Bisaillon est associé chez Dunton Rainville, médiateur et arbitre. Il exerce principalement dans les domaines du droit de l’immobilier, du droit bancaire, du droit de l’insolvabilité et du droit de la construction.

Imperial Oil était représentée par le bureau de Blakes à Calgary.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Pour rappel, il s’agit de la deuxième acquisition majeure en quelques mois pour la firme Harnois Groupe pétrolier, qui, fin 2015, a acquis 142 stations-service de Pétroles Therrien (Pétro-T).

Me Guy Bisaillon de Dunton Rainville
Me Guy Bisaillon de Dunton Rainville
Harnois Groupe pétrolier collabore avec l’Impériale depuis 12 ans. Cette transaction est sujette à l’approbation du bureau de la concurrence.

Selon ce qu’a déclaré à TVA le PDG d’Harnois Groupe Pétrolier, Serge Harnois, rien ne va véritablement changer pour les consommateurs. La seule différence, selon lui, est que les emplois pour l’administration vont déménager au Québec au lieu de demeurer à Calgary.