7 questions à poser avant d’embaucher un avocat
7 questions à poser avant d’embaucher un avocat
Conscience de soi, empathie, motivation et habiletés sociales: voici la recette de l’intelligence émotionnelle. L’avocat qui les possédera toutes aura une plus grande facilité à travailler avec les autres et provoquer un changement effectif.

Voici des outils d’entrevue, selon Fast Company, pour mesurer ce trait de personnalité hautement recherché.

1. Quel genre de personnalité vous irrite ?

Plutôt que le demander de but en blanc cette question, commencez avec une courte anecdote au sujet d’un proche ou d’un collègue dont le comportement vous agace. Par la suite, demandez à votre candidat comment il a pu composer dans un emploi passé avec quelqu’un au comportement exaspérant. Vous aurez ainsi un coup d’œil sur la façon dont il perçoit les autres – et même son degré de compréhension sur l’effet de son propre comportement à l’égard d’autrui.

2. Racontez-moi une journée où tout allait pour le pire.

Au-delà de la description d’une mauvaise journée, trouvez le moyen de comprendre comment l’avocat a jonglé avec les différentes difficultés. S’est-il laissé abattre par les obstacles, a-t-il blâmé les autres ou bien tenté d’apporter de réelles solutions ? Vous voulez embaucher une personne flexible qui saura composer avec l’incertitude ou l’imprévu. Voilà qui est gage d’une intelligence émotionnelle !

3. Parlez-moi d’une collègue avec qui vous aviez une belle complicité, et dites-moi pourquoi.

Les relations que tissent les gens entre eux en disent beaucoup sur la personnalité de quelqu’un. Et tout autant quand vient le temps de savoir la façon dont cette personne perçoit la relation. Par ailleurs, demandez à l’avocat quelle perception il a de lui-même et ce qu’il valorise chez les autres. Vous aurez un avant-goût de la conscience de soi de la personne interviewée. L’humour, sauf s’il est sarcastique ou réducteur, reste de bon augure.

4. Dites-moi quelque chose que vous pourriez m’apprendre.

Une telle question aura peut-être l’effet de déstabiliser le candidat, mais dans le bon sens. Posez des questions qui démontrent votre incompréhension sur un sujet et exigez des détails dans ses explications. L’aspirant au poste d’avocat semble-t-il en proie à la frustration et à l’impatience ? Son expression faciale, son langage corporel ou son ton de voix vous le dira! Une personne à l’intelligence émotionnelle élevée s’empressera de partager son savoir et de vous apprendre quelque chose en s’appuyant sur ses habiletés en communication.

5. Nommez quelqu’un qui vous inspire et dites-moi pourquoi ?

Consciemment ou non, nous avons tendance à copier nos comportements sur ceux de ces gens que nous admirons. Cet avocat est-il axé vers les autres, est-il quelqu’un qui inspire et encourage autrui ou plutôt un penseur stratégique qui performe mieux en solo ? Il n’y a pas de mauvaises réponses ici, parfois un candidat aura une idole qui possède des qualités qu’il aimerait détenir. Écoutez attentivement, puis creusez plus loin en demandant au candidat s’il a adopté certains traits de ce modèle.

6. Dites-moi ce qui vous rend fier, et pourquoi ?

Cette question peut être ouverte, bien que vous puissiez l’orienter en prenant l’exemple d’un accomplissement personnel. La réponse peut être d’ordre professionnel ou non. Lorsque l’avocat évoque ses bons coups, parle-t-il de la contribution de ses associés ou encore de l’équipe ou est-il ses performances sont-elles au centre de l’anecdote ? Parfois, les plus grands accomplissements peuvent être des gains individuels, mais les gens à l’intelligence émotionnelle supérieure reconnaissent que rien n’arrive en vase clos.

7. Si vous étiez à la tête de votre cabinet, quel type de personne embaucheriez-vous et pourquoi ?

Vous aurez ainsi un aperçu des valeurs que privilégie le candidat interviewé chez les autres ainsi que sur une équipe de travail. Quel type de confrères préfère-t-il ? Place-t-il les autres au centre de ses préoccupations ou favorise-t-il le résultat final ? Quel est son rapport avec son entourage et sa façon de gérer les tâches en vue d’un objectif commun à accomplir ? Travaille-t-il mieux en collégialité ou de façon indépendante ?

Plus vous dérogerez du modèle traditionnel d’entrevue, plus vous aurez un échantillon de l’intelligence émotionnelle d’un candidat. Allez, soyez créatif !