L’avocat Pierre Lambert se voit ainsi radier du tableau de l’Ordre des avocats pour une période de 24 mois.
L’avocat Pierre Lambert se voit ainsi radier du tableau de l’Ordre des avocats pour une période de 24 mois.
La décision disciplinaire est tombée fin septembre, écrit le Journal de Montréal. L’avocat Pierre Lambert se voit ainsi radier du tableau de l’Ordre des avocats pour une période de 24 mois.

De 2006 à 2013, il aurait posé des actes dérogatoires à l’honneur et à la dignité de la profession, en gardant en argent comptant une somme d’environ 2 millions de dollars, pour le compte du Parti du ralliement officiel (parti P.R.O.) de Laval.

Avant 2013, M. Lambert était connu à Laval : avocat au cabinet Dunton Rainville, il était considéré comme l’homme de confiance du maire Gilles Vaillancourt. Les projets de la Place Belle et du Complexe Multi-Sports lui avaient d’ailleurs été confiés. Il siégeait également au Conseil d’administration de la Caisse populaire des Mille-Îles et avait été gouverneur de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval.

En 2013, M. Lambert avait été arrêté dans le cadre des investigations de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), conjointement avec plus de 30 autres personnes, dont le maire Vaillancourt lui-même.

Pour lire la décision, cliquez ici.