Me Paul Lalonde de la firme Dentons Canada
Me Paul Lalonde de la firme Dentons Canada
La formation du 18 janvier prochain de l’ABC-Québec, intitulée « Mise à jour sur les sanctions internationales Iran, Russie et autres pays. Où allons-nous dans l’ère Trump? » s’intéressera aux sanctions internationales imposées par le Canada, et en proposera notamment un survol. Elle se penchera sur ce qui peut être anticipé d’ici 12 à 18 mois dans le domaine, maintenant que Donald Trump est au pouvoir.

La conférence est présidée par Me Mary-Jeanne Phelan de McCarthy Tétrault et Me René Cadieux de Blake, Cassels & Graydon, et animée par Me Paul Lalonde de la firme Dentons Canada. « La grande question est de savoir ce que Donald Trump va faire avec l’Iran », explique l’avocat, qui rappelle que Trump avait promis de « déchirer » l’entente avec l’Iran.

Des impacts sur le travail des avocats

On constate que l’Europe a réduit les sanctions envers l’Iran, et que le Canada a suivi. « Les États-Unis un peu moins, ajoute Me Lalonde, mais l’on voit des entreprises comme Boeing qui ont commencé à aller chercher des affaires là-bas. » Que va en outre faire Trump avec Cuba?

Toutes ces sanctions ont des impacts directs sur les entreprises canadiennes qui font des affaires hors frontières ou encore qui ont du personnel à l’étranger.

Les avocats spécialisés dans les contrôles à l’exportation et les sanctions seront tout particulièrement intéressés par cette formation. Les avocats exerçant à l’interne des institutions financières doivent également être capables, selon Me Lalonde, de bien comprendre leurs obligations particulières ainsi que les prohibitions en place actuellement.

Pour vous inscrire à la formation, cliquez ici.