10 choses que les avocats confiants ne font pas
10 choses que les avocats confiants ne font pas
Selon Travis Bradberry, auteur du best-seller Emotional Intelligence 2.0, et co-fondateur de la firme de consultants TalentSmart, les avocats qui ont confiance en eux-mêmes ne se pavanent surtout pas en plastronnant.

1- Ils ne cherchent pas d’excuses. Les juristes sûrs d’eux ne blâment jamais les autres ou les circonstances pour les contretemps qui peuvent survenir au cours de leurs projets. Ils savent de quoi ils sont capables et croient en leur efficacité.

2- Ils ne démissionnent pas. Ils ne sont pas du genre à tout lâcher dès que quelque chose ne tourne pas rond. Pour eux, les problèmes sont des défis à surmonter et non des obstacles à leur succès. Ils ne s’entêtent pas non plus avec une solution qui ne fonctionne pas. Une des premières choses qu’ils font devant l’échec est de comprendre pourquoi il est survenu, et comment le prévenir la prochaine fois.

3- Ils n’attendent pas qu’on leur donne la permission avant d’agir. Les avocats confiants n’ont pas besoin qu’on leur dise quoi faire et quand le faire. Ils ne perdent pas leur temps à se demander: « Devrais-je le faire? » ou « en suis-je capable? ». S’ils se posent une question, c’est: « Pourquoi pas? ». Que ce soit pour tenir un meeting quand l’associé-directeur n’est pas là ou faire un effort supplémentaire pour résoudre le problème d’un client, il ne leur viendrait même pas à l’esprit d’attendre que quelqu’un d’autre s’en occupe. Ils voient ce qu’il faut faire et ils le font.

4- Ils ne cherchent pas à attirer l’attention. Ils savent qu’être soi-même est plus efficace - et plus apprécié - qu’essayer de paraître important. Adopter la bonne attitude est mieux qu’impressionner les gens. Lorsqu’on les félicite pour leur accomplissement les avocats qui ont confiance en eux préfèrent diffuser l’attention vers leurs confrères ou leur équipe.

5- Ils n’ont pas constamment besoin qu’on les louange. Leur satisfaction ne dépend pas de ce que disent les autres. Ils font de leur mieux et savent qu’il y aura toujours quelqu’un pour les critiquer. Ceux qui dépendent trop du regard des autres sont narcissiques, ce qui est une fausse confiance en soi.

6- Ils ne remettent pas les choses à plus tard. La tendance à la procrastination relève parfois de la paresse. Mais souvent, elle dénote une peur de l’échec, du changement….ou même du succès! Parce qu’ils croient en eux-mêmes, et s’attendent à ce que les gestes qu’ils posent les rapprochent de leurs objectifs, les avocats sûrs d’eux pensent que le meilleur moment pour agir est… le moment présent.

7- Ils ne jugent pas les autres. Ils n’ont pas besoin de rabaisser les autres pour se mettre en valeur. Ils savent que chaque personne a ses propres qualités et contribue à sa façon au bien commun. Se comparer aux autres est inutilement restrictif et représente une perte de temps, selon eux.

8- Ils n’ont pas peur des conflits. Les avocats sûrs d’eux-mêmes n’évitent pas les conflits, ils les gèrent de façon efficace. Ils ne reculent pas devant les conversations désagréables ou la prise de décisions déplaisantes. Ils savent que les conflits font partie de la vie et qu’en les évitant, on risque de se tromper ou de se tirer dans le pied.

9- Le manque de ressources n’est pas un obstacle insurmontable pour eux. Le fait que cela ne fasse pas partie de leur description de tâche, qu’ils n’aient pas le personnel suffisant, ou qu’ils manquent d’argent n’empêchent pas les avocats sûrs d’eux-mêmes d’agir. Ils s’organisent, soit pour obtenir ce qu’ils veulent, soit pour s’en passer.

10- Ils ne s’assoient pas sur leurs lauriers. Pour eux, le confort est l’ennemi mortel de la réussite, parce qu’il mène à la complaisance et la complaisance mène à l’immobilisme. Dès qu’ils se sentent trop à l’aise, les avocats confiants sortent de leur zone de confort. Ils poussent leurs limites un peu plus loin, de façon à continuer de grandir, tant au plan personnel qu’au plan professionnel.

Afin d’augmenter vos chances de succès, essayez d’adopter ces comportements. En retour, cela vous donnera davantage confiance en vous-mêmes. C’est une roue qui tourne. Les preuves sont faites: ils vous reste maintenant à décider d’agir!