Jeff Bennion
Jeff Bennion
Comme un chef qui a besoin de bons couteaux ou d'un charpentier qui a besoin de bons outils, un avocat se doit d'avoir les bons logiciels car ils l'aident à travailler plus rapidement et plus efficacement, explique Jeff Bennion, un avocat qui écrit dans The Lawyerist.

Dans le choix d'un logiciel, il est important de réfléchir sur le long terme, sur la capacité dudit logiciel à s'adapter aux évolutions technologiques. Par exemple, si un outil informatique n'est pas compatible sur mobile, cela risque d'être un frein. Il est parfois plus astucieux de se doter d'un logiciel plus cher qui sera efficace à long terme plutôt que d'acheter un produit moins cher qui deviendra rapidement obsolète.

Les questions que les avocats doivent se poser selon Jeff Bennion sont les suivantes : dans quelle mesure ce produit s’intègre-t-il avec mes autres programmes? Adobe Acrobat, par exemple, possède des plugins dans Word, Outlook, différents navigateurs Internet, ainsi que d'autres programmes. Lorsque vous choisissez des fournisseurs de cloud, Dropbox a des avantages d'intégration pour à peu près tous les programmes.

Il faut aussi se demander combien de fois il est mis à jour. Investissez dans quelque chose qui ne change pas avec vos besoins.

Aussi, ce logiciel a-t-il une application mobile ? Adobe et Microsoft Office possèdent des outils mobiles de qualité par exemple. Il est possible de remplir et signer un PDF avec son téléphone, ou éditer des documents Word etc. Ces modifications sont synchronisées avec la version du bureau.

Bon à savoir, il est possible d'examiner et mettre en évidence les transcriptions de déposition à la maison sur une tablette avec l'application Acrobat. Nuance, qui fabrique Nitro PDF, une sorte de version chinoise d'Acrobat, possède d'excellentes applications mobiles pour le logiciel de dictée Dragon, mais pas pour leur logiciel d'édition PDF.

Conclusion : ne pas s'arrêter au prix et penser sur le long terme.