Le test le plus utilisé dans les écoles de droit américaines demeure le LSAT (Law School Admission Test), même si des tests concurrents émergent ici et là.

Paul L. Caron
Paul L. Caron
Les résultats à ces tests au cours des années en disent donc beaucoup sur les étudiants qui postulent pour devenir avocat. Or, quelques nouvelles inquiétantes sur le futur de la profession émergent du blogue TaxProf Blog, tenu par le recteur de la Pepperdine University Law School, Paul L. Caron. Ce dernier a examiné la tendance des notes obtenues par les aspirants avocats au LSAT de 2010 à 2017. Eh! oui, on dirait que la profession attire moins de jeunes doués: les étudiants admis dans les facultés qui ont obtenu un score inférieur à 150 dans leur LSAT ont augmenté de 146 % au cours de cette période, tandis que ceux ayant obtenu plus de 160 ont diminué de 35 %.

Ce que l’on ne sait pas encore, c’est la manière dont ces étudiants moins performants au LSAT conduiront leur carrière, écrit l’auteure Kathryn Rubino, sur le site Above the Law. « Bien que plusieurs de ces étudiants seront sans doute ravis d'entrer dans une faculté de droit, peut-être vont-ils déchanter, trois ans plus tard, lorsqu’ils auront de la difficulté à obtenir un emploi tout en ayant une énorme dette étudiante à rembourser... »