Gilles Lajoie, directeur général de la SOQUIJ
Gilles Lajoie, directeur général de la SOQUIJ
La formation intitulée « Les nouvelles tendances du milieu juridique » se tiendra le 26 octobre, au Palais des congrès de Montréal. L’événement est organisé par l’Association du Barreau canadien (division Québec) et par la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ).

« Cette formation s’inscrit dans le nouveau plan stratégique de la SOQUIJ. Nous sommes à un tournant important pour le milieu juridique, et ce à l’échelle mondiale. La SOQUIJ veut faire sa place dans ce tournant-là », explique Gilles Lajoie, directeur général de la société qui diffuse pour les professionnels, les citoyens et les étudiants, des décisions des tribunaux judiciaires et parfois de certains tribunaux administratifs.

«Nous en sommes à notre deuxième édition de la Journée de formation ABC-Québec – SOQUIJ et nous sommes ravis du programme que nous avons mis sur pied ainsi que de la qualité des conférenciers recrutés», souligne Manon Dulude, directrice générale de l’ABC-Québec.

Changer les mentalités

Il s’agit d’accélérer la transformation numérique du milieu juridique, ajoute M. Lajoie pour qui le principal défi est de changer les mentalités, « ce qui n’est pas propre à ce milieu. Il faut accepter que c’est désormais le consommateur qui dicte les règles», précise-t-il.

Manon Dulude, directrice générale de l’ABC-Québec
Manon Dulude, directrice générale de l’ABC-Québec
Le directeur général fait même le parallèle entre l’industrie des médias qu’il a côtoyée durant de nombreuses années, notamment lorsqu’il était rédacteur en chef adjoint du magazine l’Actualité et au journal Les Affaires. « On aime beaucoup en parler, de cette révolution numérique…mais c’est difficile de changer les choses, surtout lorsqu’elles vont bien », dit-il.

Sa principale crainte est que, comme les médias, les professionnels du droit réagissent trop tard.

Durant cette journée, il présentera une conférence aux côtés d’Alex Shee, d’Element AI, pour parler d’intelligence artificielle et des bouleversements qu’elle va entraîner dans la pratique du droit.

Dominic Jaar, de KPMG, présentera quant à lui une conférence sur la preuve électronique, formalisée par l’avènement du nouveau Code de procédure civile.

Marie-Pier Emery et Justine Laurier du cabinet Borden Ladner Gervais, traiteront quant à elles des questionnements que suscitent les médias sociaux.

Jolaine Choinière, de SOQUIJ, et Luc Valade, huissier de justice chez Valade et associés, aborderont les nouveaux pouvoirs des huissiers, alors qu’Anne-Marie Santorineos, également de SOQUIJ, dressera un portrait des nouvelles tendances en recherche juridique.

Enfin, Marcel Naud, de Robic, Teodora Niculae et Anne-Edma Louis, d’Audax Avocats, de même que Virginie Arbour-Maynard et Pascale Pageau, de Delegatus, parleront de mégadonnées, de stratégies de marketing innovatrices et des possibilités qu’offrent les changements de la pratique.

Pour plus d’information, cliquez ici.