Mme la juge Chantal Corriveau, Cour supérieure, Me Anne Betournay, Groupe Montpetit, M. le juge en chef du Canada, Richard Wagner, M. le juge en chef Paul Crampton, Cour fédérale et Mme Danielle Montpetit, Groupe Montpetit
Mme la juge Chantal Corriveau, Cour supérieure, Me Anne Betournay, Groupe Montpetit, M. le juge en chef du Canada, Richard Wagner, M. le juge en chef Paul Crampton, Cour fédérale et Mme Danielle Montpetit, Groupe Montpetit
Quelque 200 convives étaient rassemblés dans le Vieux-Montréal, le 28 mai, lors du banquet annuel de l’Association du Barreau canadien, section Québec.

Le gotha de la profession juridique a profité du temps doux qui s’est tant fait attendre pour badiner et échanger sur les plus récents développements du milieu juridique.

La magistrature y était bien représentée, avec notamment le juge en chef de la Cour suprême, le très honorable Richard Wagner, le juge en chef de la Cour supérieure, l’honorable Jacques R. Fournier, et le juge en chef de la Cour fédérale, l’honorable Paul Crampton.

Plusieurs associés de renom issus des grands cabinets étaient également présents, tels Me Solomon Sananes de Norton Rose Fulbright ou encore Me Pierre Lefebvre de Langlois.

Le Barreau du Québec était également représenté, notamment avec les présence du Bâtonnier Paul-Matthieu Grondin, de Mes Stéphane Duranleau, Antoine Aylwin et Catherine Claveau.

L’ex-ministre libéral Raymond Bachand était également de la partie.

Après le cocktail d’usage, sur la terrasse de l’hôtel Intercontinental, surplombant le Vieux-Montréal, les convives prenaient place pour le traditionnel dîner présidentiel. Le coup d’envoi de la soirée était donné par la présidente de l’ABC-Québec, Me Marie-Christine Hivon.

La présidence d’honneur de la soirée était confiée à la chef de cabinet du premier ministre canadien Justin Trudeau, Katie Telford, qui livrait la conférence principale sous le thème « Les femmes au coeur des décisions ». Elle a expliqué les démarches du gouvernement Trudeau afin d’augmenter le nombre de femmes occupant des postes de direction et faire la promotion de la diversité et de l’inclusion au pays.

Et les honneurs vont à...

Mme la juge Suzanne Côté, Cour suprême et Me Pierre Lefebvre, Langlois
Mme la juge Suzanne Côté, Cour suprême et Me Pierre Lefebvre, Langlois
Mais le clou de la soirée était sans conteste la reconnaissance de l’engagement de trois personnes et d’une section de l’ABC-Québec, tant envers la communauté civile que juridique.

D’abord, le prix Jules-Deschênes, consacrant l’implication d’un juriste au sein de l’ABC-Québec, a été remis à Me Antoine Leduc, Ad. E., associé au cabinet Lapointe Rosenstein Marchand Melançon. Président de l’ABC-Québec en 2014-2015, Me Leduc s’y implique depuis ses tous débuts comme avocat, en 1998.

« C’est important de s’impliquer dans la profession pour aider la profession, développer des prises de position et participer au débat public », a-t-il dit. Estimant que l’ABC lui a apporté davantage qu’il n’en a reçu, Me Leduc se dit reconnaissant d’avoir côtoyé tous ceux et celles qui s’y impliquent depuis 20 ans. « J’y ai appris le leadership, j’ai pris de l’expérience, j’ai suivi des formations », en plus d’avoir eu un accès privilégié à plusieurs personnalités du monde juridique.

C’est l’étudiante de troisième année à la faculté de droit de McGill, Nigah Awj, qui a remporté le Prix étudiant – Engagement social, accompagné d’une bourse de 300 dollars. Pour la jeune Montréalaise d’origine afghane, « il est important de redonner à ceux qui en ont besoin, en favorisant l’accès à la justice pour les personnes réfugiées notamment ».

Ses projets? Solidarité sans frontières, Action Réfugiés Montréal, International Refugee Assistance Projet, l’Association canadienne des avocats et avocates en droit des réfugiés et l’Association des aides familiales du Québec.

Elle a même fondé l’Association des jeunes Afghans de Montréal! « C’est un privilège de pouvoir rencontrer autant de gens qui m’inspirent », s’est-elle félicitée.

Le Prix pro bono Rajpattie-Persaud, visant la reconnaissance d’un engagement dans la communauté, a été remis à avocat principal aux affaires juridiques mondiales du CN, Me Gilles B. Legault. C’est notamment en reconnaissance de son implication depuis 10 ans à la Société de leucémie et lymphome du Canada (SLLC), que le prix lui a été remis. Il siège également sur le CA de Pro Bono Québec.

Enfin, le Prix d’excellence - Sections de droit a été remis à la section de droit Testaments, successions et fiducies. Présidée par Me Julie Loranger, de BCF, la section a été particulièrement active ces derniers temps. La section offre « des formations de grande qualité, couvrant un vaste éventail de sujets et animées par des conférenciers de renom ».

Depuis deux ans, le Comité exécutif de la section a organisé 9 activités de formation et accueilli près de 400 participants.

...