Ce matin, c’était au tour de Claude Béland d’y ajouter son grain de sel.

Pour paraphraser Jean Perron, l’ancien patron du Mouvement Desjardins n’y va avec le dos de la main morte, tellement il voit cette nomination d’un mauvais œil.

À La Presse Canadienne, il déclare douter de la compétence de M. Sabia pour gérer une institution comme la Caisse de dépôt, surtout après ce qui s’est passé chez BCE.

Il affirme que M. Sabia n'est pas l'homme de la situation, qu'il n'a pas le profil pour gérer une institution québécoise fondamentale, culturelle et identitaire comme la Caisse.

M. Béland se demande même si M. Sabia, voyant la turbulence qui accompagne sa nomination, ne devrait pas se retirer afin de permettre un examen des candidatures.

Et vous, croyez-vous que Michael Sabia devrait démissionner?