Mes Pierre-Hubert Séguin, Éric Archambault, Angela Kosciuk et Lara Malewski de Séguin Racine.
Mes Pierre-Hubert Séguin, Éric Archambault, Angela Kosciuk et Lara Malewski de Séguin Racine.
Le président fondateur de GardaWorld, Stéphan Crétier, sera bientôt milliardaire. Son entreprise a été recapitalisée à la hauteur de 5,2 milliards $ par la firme d’investissement britannique BC Partners.

Aux termes de la transaction qui sera complétée d’ici la fin 2019, BC Partners détiendra 51% de GardaWorld et M. Crétier et ses associés contrôleront 49% des actions et la direction de l’entreprise.

« GardaWorld a beaucoup évolué depuis ses modestes débuts il y a environ 25 ans, lorsque j'ai lancé cette entreprise avec 25 000 $ provenant d'une hypothèque de second rang sur ma maison », a déclaré par communiqué Stéphan Crétier.

Alors, combien d’avocats sont nécessaires pour mener une telle transaction à terme? Réponse simple: beaucoup. Dans les détails, Droit-inc a identifié une quarantaine de juristes qui ont pris part à l’aventure, dont certains ont été appuyés par des équipes sous leur direction. Les voici.

L’associé Brian Pukier de Stikeman Elliott .
L’associé Brian Pukier de Stikeman Elliott .
Toujours fidèle à son avocat depuis le début de l’aventure Garda, M. Crétier a fait appel aux services de Mes Pierre-Hubert Séguin, Éric Archambault, Angela Kosciuk et Lara Malewski de Séguin Racine. « Tout le cabinet a été impliqué à différents niveaux », a indiqué par courriel Me Bruno Racine, associé. La firme compte une quinzaine de juristes à son emploi.

Les avocats d’Osler Shahir Guindi (associé responsable), Hugo-Pierre Gagnon, Calvin Leung, Lynne Lacoursière (droit des sociétés), Matias Milet (fiscalité), Damian Rigolo, Shari Cohen (droit du travail et de l'emploi) et Natalie Munroe.
Les avocats d’Osler Shahir Guindi (associé responsable), Hugo-Pierre Gagnon, Calvin Leung, Lynne Lacoursière (droit des sociétés), Matias Milet (fiscalité), Damian Rigolo, Shari Cohen (droit du travail et de l'emploi) et Natalie Munroe.
Le fondateur de GardaWorld a aussi été conseillé par les avocats de Simpson, Thacher & Bartlett avec les associés Ryerson Symons, Sebastian Tiller, accompagnés des avocates Johanna Mayer et Loren Shokes (fusions et acquisitions), l’associée Jeannine McSweeney accompagnée de Me Jason Fixelle (rémunération des dirigeants et avantages sociaux); les associés Gary Mandel et Rob Holo et l’avocate Sophie Staples (taxes); les associés Kenneth Wallach, Brian Rosenzweig, Ryan Bekkerus (marchés de capitaux); l’associé Adam Shapiro avec Mes Eli Isak et Leah Nudelman (banque et crédit); l’associée Lori Lesser épaulée de Me Melanie Jolson (propriété intellectuelle); le conseiller juridique Michael Isby (environnement); l’associée Sara Razi, soutenue par les conseillères juridiques Ellen Frye et Kelly Karapetyan (antitrust). Une équipe de Stikeman Elliott menée par l’associé Brian Pukier a aussi avisé GardaWorld.

Les avocats de Kirkland and Ellis Mes Sri Kaushik, Dvir Oren, Matthew O’Brien et Abhishek Kolay, ainsi que Me Scott Price.
Les avocats de Kirkland and Ellis Mes Sri Kaushik, Dvir Oren, Matthew O’Brien et Abhishek Kolay, ainsi que Me Scott Price.
Du côté de BC Partners, les avocats d’Osler Shahir Guindi (associé responsable), Hugo-Pierre Gagnon, Calvin Leung, Lynne Lacoursière (droit des sociétés), Firoz Ahmed, Matias Milet (fiscalité), Julien Ranger (régimes de retraite et avantages sociaux), Damian Rigolo, Shari Cohen (droit du travail et de l'emploi) et Natalie Munroe (Osler à l’œuvre – services transactionnels) ont agi aux côtés de leurs collègues de Kirkland and Ellis Mes Sri Kaushik, Dvir Oren, Matthew O’Brien et Abhishek Kolay, associés en droit des affaires, accompagnés de leur associé en rémunération des dirigeants Me Scott Price.

Ça en fait beaucoup!