Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
La période qui suit immédiatement la fin du match correspond aussi à une pointe annuelle d’arrestations pour conduite en état d’ébriété. Le département des Transports des États-Unis ne compile pas de statistiques nationales à cet effet, mais à elle seule la patrouille de la route californienne a cité 352 conducteurs pour conduite en état d’ébriété dans les heures qui ont suivi l’édition 2019 du Super Bowl.

Toutes ces infractions sont une manne pour les avocats de la défense dans le camp des contrevenants et les avocats en dommages corporels qui représentent les victimes de ces délits.

Pas étonnant que plusieurs firmes envahissent les ondes lors du match en achetant du temps d’antenne local, un investissement d’environ 100 000 $ US pour une réclame de 30 secondes versus cinq millions de dollars US pour le même temps d’antenne pour une publicité sur le réseau au complet.

Certaines firmes font quand même un effort au plan créatif mais elles sont bien loin de cette pub qui met en vedette Daniel Craig et dont le budget de création et de média dépasse 40 M$ US.

Bon match!