Bébé Yoda, personnage de la série
Bébé Yoda, personnage de la série "The Mandalorian". Photo : Twitter
Selon Bloomberg Law le géant du divertissement est en train d’étirer au maximum le concept de protection de la propriété intellectuelle dans le cas de bébé Yoda, un personnage de sa série télévisée The Mandalorian inspirée de la saga Star Wars qui s’est gagné l’affection de millions de fans qui en ont fait la vedette de nombreux memes.

Bien entendu, Disney s’est attaqué à toutes les contrefaçons.

Les fausses figurines à l’effigie de bébé Yoda ont été vite retirées des plateformes de commerce électronique comme Amazon. Mais Disney a également écumé les pages du site Etsy, qui offre des produits fabriqués de façon artisanale et les tricoteuses qui offraient quelques exemplaires de bébés Yoda ont reçues une semonce de cesser sur-le-champ ce commerce.

Si ce n’était pas suffisant Disney met également en demeure tous les artisans membres d’Etsy de cesser de produire des figurines de petits extra-terrestres verts qui sont, selon ses prétentions, trop semblables à bébé Yoda.

Disney est reconnue pour les ressources qu’elle déploie pour protéger sa propriété intellectuelle. L’an dernier elle a réclamé une licence de diffusion publique de 250 dollars à une garderie qui avait projetée le film Le Roi lion dans le cadre d’une levée de fonds.

Selon divers sites spécialisés, la valeur de la propriété intellectuelle de l’ensemble de l’oeuvre de Star Wars dépasse 70 milliards de dollars US.