Sophie Thériault, vice-doyenne aux Études
Sophie Thériault, vice-doyenne aux Études
L’Université d’Ottawa propose dès sa session d’été un cours sur les enjeux sociojuridiques de la pandémie de la COVID-19.

Cette idée de la Faculté de droit civil survient alors que le coronavirus chamboule toutes les sphères de la société, droit compris.

« Les juristes plus que jamais, se doivent d’être alertes et réactifs aux nombreux enjeux sociojuridiques qui seront soulevés et aux questions éthiques qui fuseront de toutes parts », souligne la Faculté de droit civil sur son site web.

La vice-doyenne aux Études Sophie Thériault a monté elle-même le cours, épaulée par l’avocate et chargée de cours Me Adrea Talarico qui coordonne le tout. Le cours sera bien entendu donné en ligne, et du 13 juillet au 24 août.

Quelques questions qui seront abordées lors du nouveau cours :

Qu’est-ce qu’une pandémie et qui a le pouvoir d’en déclarer l’existence? Quelles obligations incombent aux États lorsqu’une pandémie est déclarée?

Au Canada, quel ordre de gouvernement a compétence pour agir en temps de pandémie?

Me Adrea Talarico, avocate et chargée de cours
Me Adrea Talarico, avocate et chargée de cours
Quelle est l’étendue des pouvoirs de coercition dont disposent les forces de l’ordre afin d’assurer la mise en œuvre des mesures sanitaires adoptées afin d’endiguer la pandémie?

Comment le droit encadre-t-il le télétravail auquel sont astreints un très grand nombre de travailleurs pour une période indéterminée? Quel sort pour les conventions collectives et la liberté d’association en temps de pandémie?

Quels obstacles juridiques pourraient intervenir dans le développement et la distribution de vaccins et d’autres médicaments afin de contrer la pandémie et ses effets les plus délétères?

Mis à part la vice-doyenne et Me Talarico, une dizaine de professeurs aborderont ces questions chacun dans son domaine d’expertise, dont Thomas Burelli, Audrey Ferron-Parayre, David Robitaille, Terry Skolnik, Céline Castets-Renard, Jennifer Quaid, Julie Paquin, Jérémie Torres-Ceyte, Sarah Berger Richardson, Mistrale Goudreau et Michelle Giroux.

Les inscriptions sont ouvertes!