Me Paul Rawlinson s’est ôté la vie. Photo : Baker McKenzie
Me Paul Rawlinson s’est ôté la vie. Photo : Baker McKenzie
Me Paul Rawlinson, l’ancien président de Baker McKenzie, se serait enlevé la vie le 12 avril 2019 alors qu’il souffrait d’une dépression sévère, révèle le Financial Times.

Me Rawlinson était en congé de maladie depuis le mois d’octobre précédent et se faisait traiter dans la clinique Kusnacht en Suisse.

À l'époque, plusieurs médias avaient attribué ce congé à une enquête en cours sur le traitement par le cabinet de plaintes pour harcèlement sexuel et des dissensions internes au sujet de la rémunération des associés.

C’est à la clinique en Suisse que l’ex-patron s’est suicidé à l’âge de 56 ans, indique une enquête sur sa mort entendue le 10 juin. Il aurait pris une marche un matin et n’est jamais revenu.

Expert en propriété intellectuelle, Me Rawlinson s’était joint à Baker McKenzie en 1986 et y était devenu associé en 1995. Il s’est fait élire président du cabinet international en juin 2016 après avoir été associé directeur à leur bureau de Londres pendant trois ans.

Il a été le premier Britannique à être le patron du grand cabinet basé à Chicago, et qui a aussi un bureau à Toronto.