L’examen du Barreau aux États-Unis : un fouillis propice à la propagation
L’examen du Barreau aux États-Unis : un fouillis propice à la propagation
Certains Barreaux d’état ont heureusement gardé en tête les risques de propagation du virus lors d’un examen en présentiel.

Les Barreaux des états de l’Oregon, l’Utah et Washington ont notamment pris la décision d'octroyer un diplôme d’urgence temporaire à tous les candidats jusqu’à ce que l’examen puisse avoir lieu de façon sécuritaire, rapporte Above the Law.

La Floride et le Texas, points chauds actuels de la pandémie aux États-Unis, donneront leur examen en ligne en octobre, tout comme le Tennessee, le Massachusett, la Pennsylvannie, le Maryland et le Kentucky.

Bien des états s’en tiennent cependant au plan initial de l’examen en personne, au grand dam des candidats inquiets de contracter le coronavirus.

Et la réaction de certains Barreaux à leurs inquiétudes dépasse l’entendement.

Virginie

L’état insiste pour que l’examen se tienne en personne. Le Barreau de la Virginie a toutefois entendu l’appel des candidats, médecins et facultés de droit qui craignent de créer une résurgence de cas de COVID-19.

Ils ont donc statué que les étudiants n’auraient pas à porter de cravate lors de l’examen, pour que ceux qui sont infectés n’aient pas à chercher leur air, indique Abovethelaw.com. Ça devrait tout régler, effectivement…

Caroline du Nord

Peu impressionné par les doléances des étudiants inquiets de la pandémie, le Barreau de la Caroline du Nord maintient son examen en personne à la fin du mois de juillet. L’avocat responsable de l’examen a même écrit à une jeune mère survivante du cancer qu’elle devrait davantage se soucier d’étudier que de sa santé. Le Barreau obligera toutefois le port du masque et une distance de six pieds entre les candidats.

Colorado

Si le Barreau de l’état a prévu la prise de température de chaque étudiant, l’obligation de porter un masque, et a conseillé aux étudiants d’éviter le gym avant l’examen (?), la tenue de l’évaluation en personne ce mois-ci a tout de même causé une levée de boucliers.

La réaction du Barreau? Insinuer que les étudiants inquiets étaient paresseux et demandaient des privilèges.

Arkansas

L’examen aura lieu en personne ce mois-ci parce que le Barreau estime que la pandémie sera pire en septembre. Il prend certainement les moyens pour que ce soit le cas.

Texas

Au prises avec une flambée de cas de COVID-19, le Barreau a finalement annulé la semaine dernière son examen en présentiel. Les candidats pourront compléter un examen en ligne au début octobre.

Forcée d’entendre les doléances des étudiants avant l’annulation de l’évaluation, la représentante du Texas Board of Bar Examiners s’est endormie.



Missouri

L’examen aura lieu en personne, a déterminé la Cour suprême de l’état.

Idaho

Là encore, l’examen aura lieu en personne. Le Barreau a assuré qu’il demanderait le port du masque, mais n’a pas pris de décision à savoir s’il insistera pour qu’il soit porté tout au long de l’examen. L’Idaho a connu 40 % de ses derniers cas de COVID-19 dans la dernière semaine.

Arizona

L’examen aura lieu en personne en juillet, bien que le gouverneur de l’état ait interdit les événements publics de plus de 50 personnes le 29 juin dernier. Les 650 candidats devront remplir une déclaration disant qu’ils n’ont pas été testés positifs au virus et qu’ils n’en ont pas eu les symptômes deux semaines avant l’examen.

Delaware

En personne aussi, avec masques, prise de température, et déclaration de l’étudiant affirmant qu’il n’a pas été testé positif au virus et qu’il n’en a pas les symptômes.