Après un printemps, disons-le, au ralenti, plusieurs cabinets du centre-ville ont recommencé à recruter.

Parmi eux, mentionnons le cas de Dentons, le cabinet ayant récemment confirmé l’embauche de sept étudiants en droit : Sabrina Kholam, Imane Bourahla, Nicholas Turk, Bianca Arrelle-Petit, Jade Lemieux, Vichy Richard et Audréanne Poulin.

Il ne s’agit toutefois pas de nouveaux visages : recrutés en avril et mai 2019, ils effectuent aujourd’hui leur second été au sein du cabinet.

La cohorte en question, à prédominance féminine, se joint donc à Dentons le temps de la période estivale. Voici des informations sur ces futurs avocates et avocats.

Sabrina Kholam
Sabrina Kholam
Sabrina Kholam

Sabrina Kholam a commencé son baccalauréat en droit à l’Université McGill en 2017. Elle détient une certaine expérience du cabinet, car il y a fait ses débuts en mai 2019.

Détentrice d’un baccalauréat spécialisé en science politique et de mineures en histoire et en philosophie de l’Université de Toronto, elle a occupé plusieurs emplois avant de se joindre à Dentons : de tutrice à assistance administrative, en plus du poste d’assistance à la recherche.

Férue de bénévolat, elle est co-présidente du Collectif des femmes de couleur en droit à l’Université McGill.

Imane Bourahla
Imane Bourahla
Imane Bourahla

Mme Bourahla étudie le droit à l’Université du Québec à Montréal depuis 2018. Elle détient d’ailleurs un certificat en administration des affaires de l’ESG.

Recrutée par Dentons en mai 2019, elle a travaillé pendant huit mois, entre septembre 2019 et avril 2020, au Centre communautaire juridique de Montréal comme stagiaire juridique.

Elle a aussi travaillé à la Clinique juridique de l’UQAM, dans le cadre de sa formation.

Nicholas Turk
Nicholas Turk
Nicholas Turk

Nicholas Turk a terminé son baccalauréat en droit à l’Université McGill, en mai 2019. Il a d’ailleurs réussi l’examen du Barreau du 25 mai dernier, comme il l’indique fièrement sur son compte LinkedIn.

Bénévole à la Clinique d’information juridique de l’Université McGill, il a aussi travaillé le temps d’un été comme stagiaire juridique chez Dollarama.

Trésorier et cofondateur de l’Association de droit du sport et du divertissement de l’Université McGill, il a travaillé pendant trois étés comme vendeur de voitures GM et de voitures Mazda chez Groupe Autoforce.

Bianca Arrelle-Petit
Bianca Arrelle-Petit
Bianca Arrelle-Petit

Bianca Arrelle-Petit est détentrice d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Elle a entrepris son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke en 2018.

Elle travaille depuis janvier 2010 comme répartitrice aux services d’urgence 9-1-1. Notons enfin qu’elle a obtenu en 2013 un baccalauréat en psychologie de l’Université Concordia, quelques années avant d’entreprendre une carrière en droit.

Jade Lemieux
Jade Lemieux
Jade Lemieux

L’étudiante en droit de Dentons étudie à l’Université de Sherbrooke depuis 2017. Elle y a d’ailleurs suivi un microprogramme en anglais avancé dans le domaine du droit, entre 2019 et 2020.

Bénévole au Centre d’hébergement De Lajemmerais, elle a effectué un stage à la Cour d’appel de Montréal entre septembre et mai 2019, tout juste avant de se joindre à Dentons.

Elle a aussi été recherchiste au bureau de l’avocat Kenneth Gauthier, Barreau 1991.

Vichy Richard
Vichy Richard
Vichy Richard

Détentrice d’une licence en droit de l’Université d’Ottawa, stagiaire à la Cour du Québec, Vichy Richard a été plaideuse dans le cadre du concours Pierre-Basile-Mignault, une compétition de plaidoirie qui oppose les six facultés canadiennes de droit civil.

Recherchiste bénévole au réseau national d’étudiants pro bono, rédactrice au Flagrant Délit, un journal étudiant, elle est aussi une passionnée de sport : elle a rejoint l’alignement de l’équipe de soccer de Dentons entre mai et août 2010.

Audréanne Poulin
Audréanne Poulin
Audréanne Poulin

Mme Poulin a débuté son droit à l’Université de Montréal en 2018, après avoir terminé un baccalauréat en études internationales à cette même université.

Depuis 2018, elle œuvre pour le réseau national d’étudiants pro bono. Elle y assiste bénévolement des professeurs qui travaillent pour le Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal.