Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Il semblerait que Norton Rose Fulbright, Dentons et Fasken aient complété leur liste de candidats retenus.

Osler envoyait mercredi ses courriels de refus. Les candidats les recevaient dans les deux langues, donc un courriel de refus « à deux reprises, question de remuer le couteau dans la plaie », souligne un étudiant de l’UdeM.

Stikeman Elliott envoyait ses courriels de refus jeudi, et Cain Lamarre et Fasken vendredi.

BCF a finalement commencé ses appels vendredi, de même que ROBIC et Monette Barakett. Bélanger Sauvé devrait commencer ses appels lundi. On attend toujours ceux de Goldwater Dubé.

C’est long, attendre...

Bref, le temps s’étire pour les étudiants anxieux de recevoir l’appel(ou le courriel) qu’ils attendent.

« Juste parce que je suis stressé et que rien ne semble se passer… par curiosité, pourquoi pensez-vous que les cabinets prennent plus longtemps cette année? Histoire de télétravail? GPA plus hauts que la normale? Nombre de candidatures? », demandait mercredi un étudiant sur le forum créé pour la course aux stages sur Lawstudents.ca.

« Je pense que cette année est plus compétitive que jamais parce que les notes sont plus élevées à cause du “online school”, il y a plus de personnes qui ont fait du “networking” puisqu'on n’avait pas besoin d'être là en personne, donc c'était beaucoup plus facile à gérer. Aussi, il y a plus de candidatures que jamais cette année. Les cabinets prennent plus de temps pour examiner les dossiers parce qu'ils en ont beaucoup et veulent donner à chacun une chance équitable », lui a répondu un autre candidat.

Pourquoi lui et pas moi?

Le débat fait rage sur le forum : pourquoi certains candidats présentant un dossier académique quasi-parfait et de l'expérience juridique se font-ils refuser des premières entrevues? Qu’est-ce qui a changé, cette année? Qu’est-ce que les cabinets recherchent?

« Courriel de refus de Fasken, GPA en haut de 4 + expériences juridiques + trois événements de réseautage. Ne vous découragez pas si vous n' avez pas eu les convocations que vous souhaitiez, c'est littéralement du hasard cette année! Je me demande si c'est parce que je suis en 3e année », s’interroge une étudiante confuse.

« Je suis en troisième année et Fasken Montréal ainsi que d’autres cabinets m’ont appelé. Mon gpa est moins élevé que le tien », a rétorqué un étudiant de l’Université Laval (ULaval) à la moyenne de 3,71.

Une étudiante de l’Université de Sherbrooke (UdeS) a tenté de démystifier le processus de recrutement d’après sa propre expérience. Sa théorie : le réseautage.

« Je pense que quand tu as une plus basse GPA, la meilleure façon de se faire appeler, c'est en établissant des liens avec les personnes du recrutement. Si je ne l'avais pas fait, je n'aurais probablement même pas eu d'appel parce que la majorité des cabinets ne se seraient même pas rendus à lire ma lettre. D'ailleurs ceux qui ne m'ont pas appelée, justement je n'avais pas vraiment fait de réseautage avec eux », raisonne la candidate.

Quoi qu'il en soit, Droit-inc a comptabilisé les facultés de droit et les cotes de moyenne générale des étudiants qui ont été appelés pour passer une entrevue.

Les voici, de mercredi à vendredi dernier.

Mercredi

Smart & Biggar

Un étudiant de McGill (3,37)
Un étudiant de l’UdeM (3,64)

LJT avocats

Un étudiant de l’uOttawa (8,11)

Davies

Un étudiant de l’UdeM avec expérience (3,67)
Un étudiant de l’UdeM (3,8)

Clyde & Co.

Un étudiant de l’UdeM (3,9)

Lavery à Montréal

Un étudiant de l’UdeS (3,76)

McCarthy Tétrault à Montréal

Un étudiant de McGill (2,3)

LRMM

Une étudiante (3,1)

Devine Schachter Polak

Un étudiant de l’UdeM (3,552)

DS Avocats à Québec

Un étudiant de l’UdeM (3,76)


Jeudi

Devine Schachter Polak

Un étudiant de McGill (3,37)
Un étudiant de l’UdeM
Un étudiant (3)

Fasken

Un étudiant de l’UdeM
Un étudiant de l’UdeS (3,66)

Clyde & Co.

Un étudiant de McGill (3,38)

McCarthy Tétrault à Montréal

Un étudiant de l’UdeM (3,4)


Vendredi

McMillan

Un étudiant (3,8)

Therrien Couture Joli-Coeur

Un étudiant de l’UdeS
Un étudiant de l’UQAM (3,7)
Un étudiant de l’ULaval ayant « un autre bac, un certificat en droit et un an et demi d’expérience en cabinet » (3)

ROBIC

Un étudiant de l’UdeM (3,2)
Un étudiant de l’UdeM avec « expérience juridique communautaire » et « aucun réseautage » (3,25)

Monette Barakett

Une étudiante de l’UdeM (3,5)
Une étudiante de l’UdeS avec « expérience juridique en droit du travail » (3,7)
Un étudiant de l’UQAM qui a un « emploi en droit du travail » (3,91)

BCF à Montréal

Un étudiant de l’UdeS (3,97)
Un étudiant de l’UdeS (3,66)
Un étudiant de l’UdeM (3,6)
Une étudiante de McGill
Un étudiant de l’UdeM

Lavery à Montréal

Un étudiant de l’UdeM « avec plusieurs expériences » (3,7)
Un étudiant de l’UdeM (3,73)