Les étudiants Emmanuelle Lanctôt, Sabrina Kosseim et Arnaud Hoste. Photos : LinkedIn
Les étudiants Emmanuelle Lanctôt, Sabrina Kosseim et Arnaud Hoste. Photos : LinkedIn
De nouvelles bourses, des étudiants récompensés, des professeurs qui brillent par leurs travaux… Les facultés de droit de la province se portent à merveille!

Université de Montréal

Pas une, ni deux, mais quatre bourses ont été créées pour les étudiants en droit de la faculté. La Bourse Anne-Marie Trahan s’adresse à ceux qui démontrent un intérêt particulier pour le droit de l’enfant, que ce soit par le sujet de leur mémoire ou de leur thèse ou en s’étant illustré dans le cadre du cours de baccalauréat Droit de l’enfant. La bourse de 5000 dollars est un legs testamentaire de feue l’honorable Anne-Marie Trahan, décédée en juillet 2019.

La bourse Madinina est destinée à un étudiant de premier cycle qui est soit noir, soit membre d’une Première nation ou inuit. D’un montant de 2400 dollars, elle sera décernée en alternance à un représentant de chacune des communautés visées. Pour la mériter, l’étudiant devra démontrer la nécessité de cette aide financière pour la poursuite de ses études ainsi que ses engagements antiracistes ou en faveur de l’égalité.

La bourse d’aide financière Rolande Matte est quant à elle destinée à un étudiant du baccalauréat qui réside ou est originaire de l’extérieur des régions métropolitaines (Montréal, Québec, Gatineau-Ottawa) et démontre un intérêt pour le droit pénal. D’un montant de 1500 dollars, elle pourrait être renouvelée au même récipiendaire jusqu’à l’obtention de son diplôme.

La bourse d’admission Yolande James, d’une valeur de 1000 dollars, s’adresse à un étudiant noir nouvellement admis au baccalauréat. Il s’agit d’une initiative de l’Association des étudiants noirs en droit de l’Université de Montréal.

Les étudiants Emmanuelle Lanctôt, Sabrina Kosseim, Pascale Baghisar et Arnaud Hoste ont remporté de nombreux prix lors de la première édition du Concours de plaidoirie en droit de l’immigration, des réfugiés et de la citoyenneté.

Me Fernando Belton. Photo : Archives
Me Fernando Belton. Photo : Archives
Université du Québec à Montréal

Le diplômé en droit Me Fernando Belton a reçu le prix de la Relève, décerné par le Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et de droit. Ce prix vise à valoriser les personnes diplômées de la Faculté ayant terminé leurs études depuis moins de 10 ans, dont les réalisations ont eu des retombées humaines, sociales, politiques, culturelles ou communautaires. Depuis sa sortie de l’université il y a sept ans, Me Belton a fondé son propre cabinet et a travaillé sur plus de 500 dossiers criminels, plaidant certains d’entre eux jusqu’en Cour d’appel.

Université Laval

Une équipe dirigée par le professeur Pierre-Luc Déziel et formée d’Hélène Zimmermann et Satchel Dell’olio Delpech publie une étude relative à l’incidence des technologies de l’information et des communications sur la formation des juristes au Québec. Les chercheurs avaient pour objectif d’identifier les pratiques actuelles des juristes quant à l’utilisation des technologies de l’information et de cerner leurs attentes en matière de formation à ces technologies.

Le doctorant Sessinou Houedanou a réussi avec mention d'excellence la soutenance de sa thèse intitulée « Droit international des aquifères transfrontières: Perspectives et opportunités de la coopération mutualisée du système aquifère de l’Iullemeden et de Taoudéni-Tanezrouft ». Il y souligne la nécessité de cerner le statut juridique des eaux souterraines transfrontalières.

Les professeurs Lionel Smith et René Provost. Photos : Site web de l'Université McGill
Les professeurs Lionel Smith et René Provost. Photos : Site web de l'Université McGill
Université McGill

Le professeur Lionel Smith a été reconduit à la Chaire Sir William C. Macdonald pour un nouveau mandat qui se terminera en 2028. Le professeur Smith s'intéresse à toutes les dimensions du droit privé et comparé, plus particulièrement aux aspects juridiques de l'altruisme. Il poursuit ses recherches sur le droit des fiducies, les obligations fiduciaires, le don et l'enrichissement sans cause en common law et en droit civil.

Le professeur René Provost publie le livre Rebel Courts (Éditions des Presses de l’Université d’Oxford) au sujet de l’administration de la justice par des groupes armés non-étatiques. En se fondant sur un vaste travail de terrain, il y aborde la manière de traiter la justice en zone de guerre.

Après que plusieurs étudiants aient exprimé leur besoin de bénéficier d’un espace pour travailler en-dehors de leur maison, l’université a décidé d’ouvrir ses portes à un nombre limité d’étudiants en créant l’Espace Flex. D’abord constitué de trois salles de classes, l’espace flex s’est agrandi de plusieurs pièces plus petites pouvant accueillir un ou plusieurs étudiants pour des travaux d’équipe, de l’étude ou pour assister à des cours sur Zoom. Les intéressés n’ont qu’à réserver en ligne des demi-journées ou des journées entières.

Université de Sherbrooke

La bibliothèque de droit inaugure la salle Droit au silence, un projet-pilote devant donner accès à un endroit calme où les étudiants peuvent méditer ou se reposer. La salle située dans le local A9-240 comprend un fauteuil bean bag, un tapis de yoga et des accessoires de méditation. Pour toute la durée du projet pilote, c’est-à-dire jusqu’à la fin de l’été, il est possible de réserver la salle pour des plages d’une heure.

Grâce à un accord avec l’éditeur SAGE, les auteurs affiliés à l’université peuvent désormais publier leurs articles en libre accès sans frais de traitement dans une des 900 revues de SAGE Choice.

Les professeures Céline Castets-Renard et Naivi Chikoc Barreda. Photos : Site web de l'Université d’Ottawa
Les professeures Céline Castets-Renard et Naivi Chikoc Barreda. Photos : Site web de l'Université d’Ottawa
Université d’Ottawa - Section de droit civil

La professeure Céline Castets-Renard se joint à l’Observatoire sur l’économie des plateformes en ligne de la Commission européenne, un groupe de 15 experts indépendants se penche sur les défis émergents et les nouvelles possibilités que présente l’économie en ligne. La professeure Castets-Renard est une experte de renommée internationale en matière de droit du numérique et de l’intelligence artificielle.

Sept étudiants de la faculté ont été sélectionnés pour les programmes des auxiliaires juridiques et avocats-recherchistes dans les cours fédérales et québécoises. Laurie-Anne Mercier assistera l’honorable Suzanne Côté à la Cour suprême; Dana Haidar sera l’auxiliaire de l’honorable Johanne Gauthier, juge à la Cour d’appel fédérale; Vicky Richard sera avocate-recherchiste à la Cour d’appel du Québec; Andréa Morin sera auxiliaire auprès de l’honorable Denis Gascon à la Cour fédérale; Florence Robert assistera l’honorable Martine St-Louis de la Cour fédérale; tandis que Cédric Primeau et Léa Rif ont été sélectionnés par la Cour canadienne de l’impôt.

La professeure Naivi Chikoc Barreda a reçu une subvention du Conseil de recherche en sciences humaines pour sa recherche sur les enjeux juridiques découlant du télétravail transfrontalier.