Dans les plus récentes nominations on trouve, entre autres, Mes Carolina Manganelli et Anne-Marie Chiquette. Photos : LinkedIn
Dans les plus récentes nominations on trouve, entre autres, Mes Carolina Manganelli et Anne-Marie Chiquette. Photos : LinkedIn
Le Conseil des ministres a procédé, ces dernières semaines, à plusieurs nominations.

Résultat ? 12 avocats accèdent au monde de la haute fonction publique québécoise.

Les voici.

Myriam Giroux-Del Zotto

Myriam Giroux-Del Zotto a été reconduite dans sa fonction de présidente de conseil de discipline du Bureau des présidents des conseils de discipline. Elle occupe ce poste depuis 2016.

Après un passage comme avocate plaidante et avocate médiatrice à l’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec et à la Commission d’accès à l’information, Me Giroux-Zotto a œuvré pour l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

La Barreau 2004 a complété son stage en droit au ministère de la Justice. Elle y a ensuite travaillé jusqu’en 2006 comme avocate plaidante pour le Bureau du procureur général.

Me Myriam Giroux-Zotto a complété un baccalauréat en sciences infirmières à l’Université de Montréal, avant de se lancer en droit. Elle a terminé sa formation à la même université en 2002.

Anne-Marie Chiquette

Me Anne-Marie Chiquette est de nouveau nommée membre du Comité de retraite du régime de retraite du personnel d’encadrement.

Me Chiquette détient de multiples expériences professionnelles : Chiquette Gaudreault, Centrale des syndicats démocratiques, association des cadres supérieurs de la santé et des services sociaux… elle a exercé la profession d’avocat à plusieurs endroits, depuis 1996.

Elle occupe depuis 2008 le poste de chef de contentieux de l’APER santé et services sociaux. Me Chiquette a étudié à l’Université de Montréal, et détient un certificat en droit du collège St Edmund hall, affilié à l’Université d’Oxford.

Martine Doré

Me Martine Doré a été nommée membre Comité de retraite du régime de retraite du personnel d’encadrement.

Bachelière en droit depuis 1982, Me Doré travaille à l’Alliance des cadres de l’État depuis 1988. Elle y travaille comme avocate depuis 2008.

Elle est membre du barreau depuis 1988.

Carolina Manganelli

Me Carolina Manganelli est nommée de nouveau assesseure au Tribunal des droits de la personne, un poste qu’elle occupe depuis 2016.

Avocate depuis 2005, Me Manganelli a exercé plusieurs fonctions depuis la fin de ses études. Avocate au ministère de la Justice du Canada jusqu’en 2008, elle a ensuite occupé la fonction de chef de cabinet et conseillère spéciale pour le cabinet de ce ministère entre 2008 et 2011.

Bachelière en droit civil et common law de l’Université McGill, elle détient une maîtrise en droit de la personne de l’Université de Londres.

Daphné Armand

Me Daphné Armand est de nouveau nommée membre du Tribunal administratif du travail (TAT). Ancienne de l’Université de Montréal, bachelière depuis 1993, elle a travaillé comme avocate chez Étude légale Weigel.

Elle a œuvré pour la Commission de la santé et de la sécurité du travail entre 1996 et 2005.

La Barreau 1995 a rejoint le TAT en 2016. Elle a travaillé pendant dix ans à la Commission des lésions professionnelles.

Louise Rozon

Me Louise Rozon est nommée de nouveau vice-présidente de la Régie de l’énergie. Elle occupe ce poste depuis 2015, en plus d’y travailler comme régisseuse depuis 2005.

La Barreau 1999 a été chargé de cours à l’UQÀM entre 2000 et 2005. Bachelière en service social à l’Université de Montréal, elle a complété en 1996 ses études en droit à l’UQÀM.

Andrée Gosselin

Membre du TAT depuis 2016, Me Andrée Gosselin y est de nouveau nommée. Elle a travaillé comme avocate pendant six ans auprès du cabinet Byers Casgrain, entre 1984 et 1990.

De 1990 à 2011, elle a été avocate associée à De Grandpré Chait avant de joindre la Commission des lésions professionnelles.

Me Gosselin a obtenu sa licence en droit en 1981 à l’Université d’Ottawa. Elle a ensuite complété une maîtrise en psychologie à l’Université Laval.

La Barreau 1983 a été membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréées du Québec de 1998 et 2012.

Marie-Claude Lavoie

Me Marie-Claude Lavoie est de nouveau nommée membre du TAT. L’avocate a enchaîné les expériences professionnelles, dans le courant des trente dernières années.

Elle a notamment été conseillère du Groupe-Conseil Aon entre 1997 et 2003, ainsi que conseillère juridique de l’Association de santé et sécurité des industries de la forêt du Québec de 2003 à 2004.

Elle a travaillé, entre 2008 et 2011, comme avocate et comme conseillère en indemnisation à l’Association de la santé et de la sécurité des pâtes et papiers et des industries de la forêt du Québec.

Me Lavoie s’est jointe au TAT en 2016, après avoir travaillé à la Commission des lésions professionnelles.

La Barreau 1997 a étudié en droit à l’Université de Montréal. Outre sa formation au baccalauréat, elle a complété un baccalauréat en sciences infirmières ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires.

Ann Quigley

Bachelière en droit à l’Université de Sherbrooke (1988), Me Ann Quigley a complété une maîtrise en droit à l’Université Laval en 2020. Elle a de nouveau été nommée membre du TAT.

Elle a travaillé comme avocate chez Fasken entre 1998 et 2000. Professeure en droit du travail à l’École du Barreau du Québec jusqu’en 2003, elle a été commissaire à la Commission des lésions professionnelles de 2006 à 2015.

Membre du TAT depuis 2016, elle y est responsable de la cohérence de la Division de la santé et de la sécurité du travail depuis 2020.

Jean Grégoire

Me Jean Grégoire détient deux diplômes de l’Université Laval. Membre du TAT depuis 2016, il a lui aussi été commissaire de la Commission des lésions professionnelles entre 2006 et 2015.

Il a aussi occupé la fonction de conseiller syndical à la CSN, entre 1995 et 1996, après avoir complété ses études en droit. Il a occupé une fonction similaire jusqu’en 2001 à la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec, jusqu’en 2001.

Bachelier en droit et en relations industrielles, il a été admis au Barreau en 1995.

Michel Letreiz

Bachelier de l’Université de Montréal, Me Michel Letreiz est de nouveau nommé membre du TAT. Il y a été nommé pour la première fois en 2016.

Me Letreiz a travaillé jusqu’en 2011 comme avocat à la Fraternité inter-provinciale des ouvriers en électricité. Le Barreau 1993 a rejoint en 2011 la Commission des lésions professionnelles.

Daniel Pelletier

Me Daniel Pelletier a complété sa formation en droit à l’Université de Montréal en 1982. Il a été avocat en pratique privée de 1984 à 2011 chez Albatros Média. Il y a aussi occupé la fonction de président à partir de 2008.

Également membre de la Commission des lésions professionnelles depuis 2011, il a rejoint le TAT en 2016.