Me Normand Lavoie. Photo : LinkedIn
Me Normand Lavoie. Photo : LinkedIn
Après le droit… Me Normand Lavoie a récemment confirmé son départ à la retraite, effectif depuis le 3 mai dernier.

« Après presque 37 ans de pratique, c’est aujourd’hui ma dernière journée de travail au sein de l’équipe de plaideurs du Procureur général du Québec à Québec », écrit-il dans une publication LinkedIn.

Fier, Me Lavoie qualifie cette équipe de « compétente » et de « solide ». Il a d’ailleurs été à la tête de celle-ci pendant quelques années.

« Mais par-dessus tout une équipe de cœur, unie, généreuse, composée d’êtres exceptionnels dont je m’ennuie déjà ».

Le droit : un outil de rencontre ?

À l’heure du bilan, le Barreau 1984 retient surtout de sa carrière les rencontres qui lui ont permis l’exercice de la pratique du droit.

« Ma carrière a été riche et diversifiée, me procurant de stimulants défis, mais me permettant surtout de rencontrer tellement de gens merveilleux et intéressants : collègues, para juridiques et adjointes, adversaires, experts, ministres et hauts fonctionnaires, témoins, juges, personnel des palais de justice, etc. », écrit-il.

Me Lavoie a aussi offert des cours à l’École du Barreau et au Séminaire des techniques de plaidoirie de Sherbrooke et de Moncton, où il estime avoir rencontré de « jeunes brillants, volontaires et prometteurs ».

Et la suite ?

Sur ce point, Me Lavoie se fait avare de commentaires. Maintenant qu’il entreprend cette portion de sa vie « où tous les jours (sont) des samedis », parions qu’il réussira à trouver sa voie....