Deux nouveaux avocats rejoignent les bureaux de Fasken à Montréal et Toronto.

Il s’agit de Mes Douglas Tsoi et Albert L. Abaunza.

Me Douglas Tsoi

Me Douglas Tsoi. Source : Fasken
Me Douglas Tsoi. Source : Fasken
Me Tsoi pratique en droit de l’immigration pour les bureaux de la firme à Montréal et Toronto.

Grâce à son expertise nord-américaine, il peut traiter des dossiers portant sur les demandes de visas de résident temporaire, de permis de travail, d’études d’impact sur le marché du travail, des demandes de permis de résidence temporaire, de réadaptation, de résidence permanente et de citoyenneté.

Avant de se joindre au cabinet, l’avocat a travaillé pour des cabinets internationaux au Canada et aux États-Unis.

Membre du Barreau de New York, il est membre du Barreau de l’Ontario depuis 2016.

Diplômé en droit de l’Université de Montréal, il est membre de l’Association du Barreau canadien dans la section du droit de l’immigration et membre de l’American Immigration Lawyers Association.

Me Albert L. Abaunza

Me Albert L. Abaunza. Source : Fasken
Me Albert L. Abaunza. Source : Fasken
Après plus d’un an et demi à l’agence de propriété intellectuelle Benoît et Côté, Me Abaunza rejoint les bureaux de Fasken à Montréal.

Sa pratique se concentre en propriété intellectuelle.

Grâce à ses connaissances en droit des sociétés et en droit des affaires, l’avocat représente des clients en litiges et en appels.

Au cours de sa carrière, l’avocat a acquis de l’expérience en travaillant en tant qu’avocat, agent de marques de commerce et conseiller de brevets au cabinet Abaunza McLeod LLP pendant plus de six ans. Spécialiste des propriétés intellectuelles, il est enregistré à titre d’agent de marque au Canada depuis 2013.

Membre de l’Ontario, il a été admis au Barreau du Québec en 2020. Il est également membre de l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada depuis 2019.

Diplômé en droit de l’Université de Sherbrooke, il détient un diplôme common law de l’Université Queen’s. Spécialisé en évaluation et gestion des technologies, il a obtenu une maîtrise en évaluation des technologies de la santé de l’Université de Montréal en 2012.