Martin Canuel a utilisé les réseaux sociaux pour commettre les crimes dont il est accusé. Photo : Radio-Canada
Martin Canuel a utilisé les réseaux sociaux pour commettre les crimes dont il est accusé. Photo : Radio-Canada
Un homme de Terrebonne qui courtisait une femme de Sherbrooke sur les médias sociaux est accusé de l'avoir fraudée, ainsi que sa mère, de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Martin Canuel aurait soutiré plus de 70 000 $ aux deux femmes. Il a été arrêté, il y a quelques jours, et a comparu au palais de justice de Sherbrooke à la suite d’accusations autorisées par le procureur aux poursuites criminelles et pénales Louis Fouquet.

De mars à mai 2019, l'individu de 44 ans aurait utilisé différents prétextes pour extirper de l’argent à une mère et à sa fille, de qui il s’était amouraché.

« L’individu aurait rencontré la plaignante sur les réseaux sociaux. Rapidement après avoir développé une relation avec elle, il lui a demandé de l’argent sous de faux prétextes. Il disait devoir payer des constats d’infraction, qu’il devait payer une licence professionnelle ou des frais médicaux. Devant certains refus, il aurait même utilisé des menaces pour arriver à obtenir ce qu’il souhaitait », mentionne le porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS), Martin Carrier.

Martin Carrier rappelle qu’il faut se méfier de personnes rencontrées sur les médias sociaux qui sollicitent de l’argent.

« Il y a de plus en plus de ce type de fraude amoureuse. Il ne faut jamais donner d’argent à des gens qui en sollicitent sur Internet, même s’ils ont développé une belle relation avec nous sur les réseaux sociaux », rappelle-t-il.