Le professeur émérite Gilles Pépin s’est éteint. Source : Site web Dignité
Le professeur émérite Gilles Pépin s’est éteint. Source : Site web Dignité
Le professeur émérite Gilles Pépin est décédé le 27 août dernier à l’âge de 87 ans, à Montréal.

Originaire de Drummondville, il a fait ses études au séminaire de Sherbrooke et à l’Université d’Ottawa. Il a obtenu un doctorat en droit de l’Université de Bordeaux en 1961.

Spécialiste en droit administratif et constitutionnel, il a commencé sa carrière à titre de professeur à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa à la section de droit civil de 1961 à 1966. En 1968, il a été nommé doyen de la même faculté pour un mandat d’un an.

Par la suite, il a agi à titre de directeur du Centre de recherche en droit public de 1969 à 1972. Il a enseigné à la Faculté de droit de l’UdM de 1966 à 1997.

Membre du conseil d’administration de la Fondation Sève de Vie, il est devenu membre de la Société Royale du Canada en 1981.

En septembre 1981, il a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec et a démissionné en novembre suivant.

Un homme d’expérience et aimé par sa communauté

Reconnu pour sa générosité et sa passion pour le droit, il était un enseignant dévoué.

« Le professeur Gilles Pépin était un grand spécialiste du droit administratif. Pendant ses 30 années de carrière, il a contribué à façonner les systèmes juridiques de l’État québécois moderne. Nous lui devons beaucoup », a souligné France Houle, la doyenne de la Faculté de droit de l’Udm.

Ses proches, anciens collègues et étudiants partagent des souvenirs et leurs sympathies à la famille sur l’avis de décès.

« Le professeur Gilles Pepin a été pour toute une génération d'étudiants une grande source d'inspiration. Je suis de ceux qui ont eu l'honneur d'apprendre de sa science et de sa sagesse. D'abord comme étudiant puis comme collègue professeur à la Faculté de droit de l'Université de Montréal. Nous gardons de lui le souvenir d'un intellectuel rigoureux et articulé. (...) », a écrit Pierre Trudel, professeur titulaire au Centre de recherche en droit public de l’UdM.

« Sincères condoléances à tous les proches de Gilles, dont je ne conserve que d'excellents souvenirs ! », a écrit Jean Denis Gagnon, ancien collègue à la Faculté de droit de l'UdM.

« Au nom du Réseau des diplômés et donateurs de l'Université de Montréal, nos plus sincères condoléances à toute la famille de M. Pépin. Nos pensées vous accompagnent en cette période difficile », a écrit Josée St-Martin, conseillère en développement de la Faculté de droit de l’UdM.

Selon ses volontés, il sera inhumé au cimetière Mont-Royal au cours d’une cérémonie intime.