Me Stéphane Verreau Verge, le porte-parole de l’ITEQ. Sources : Site web de Verreau Dufresne Avocats et de l’ITEQ
Me Stéphane Verreau Verge, le porte-parole de l’ITEQ. Sources : Site web de Verreau Dufresne Avocats et de l’ITEQ
L’Institut du témoin expert du Québec (ITEQ) entend faire appel à tous les avocats et à la magistrature pour enrichir sa base de données de témoins experts, et ainsi favoriser l’amélioration de la qualité de leur contribution au système de justice québécois.

« La modernisation de la justice implique de s’intéresser aux témoins experts. Certains experts qui gravitent autour de notre organisation se considèrent comme des oubliés du système de justice, ce qui est paradoxal, vu l’importance de leur rôle », pointe Me Stéphane Verreau Verge, le porte-parole de l’ITEQ.

Afin d’augmenter la qualité des recherches d’experts et de limiter les coûts de cette démarche, l’ITEQ a souhaité rendre leurs coordonnées et le détail de leur expertise plus facilement accessibles aux justiciables et à la communauté juridique.

L’ITEQ a lancé une banque de témoins experts, en version bêta. Toute personne ou organisation qui recherche les services d’un témoin expert peut consulter en ligne les profils de témoins experts, en prenant connaissance du détail de leur expertise, leur expérience, leur curriculum vitae, ainsi que les décisions rendues dans les dossiers dans lesquels ils sont intervenus.

Pour l’heure, la banque de témoins experts propose une centaine de profils. Mais l’ITEQ dit avoir compilé une base de données de 1500 noms de témoins experts.

L’institut lance désormais un appel aux avocats et aux magistrats pour référer leurs carnets d’experts, afin d’en faire bénéficier la communauté juridique.