« Je suis heureux pour eux, ils ont chacun une bonne réputation et créeront ensemble de bonnes synergies », nous a confié ce fondateur du cabinet Donati Maisonneuve, qui a en particulier de bons amis chez MMF et compte même d’anciens de ce cabinet parmi ses membres.

Même son de cloche du coté l’autre associé fondateur, Me Roger Maisonneuve, pour qui chaque cabinet regroupe de très bons avocats et avocates. « Je leur souhaite la meilleure chance possible », dit-il.

Pour autant, les associés de Donati Maisonneuve restent sereins face à la nouvelle taille de ce concurrent, ayant comme eux une grosse activité en droit des assurances. « Nous ne sommes pas inquiets du fait de ce regroupement. Au contraire, il est bon pour la profession d’avoir de bons compétitors », assure Me Donati.

Un petit conseil pour finir. « La clé du succès c’est l’homogénéité des pratiques et des individus. Il faut gommer les aspérités », indique Me Donati dont le cabinet a également connu des restructurations, par l’intégration de nouveaux groupes, sans aller toutefois jusqu’à la fusion.

Décidemment, la fusion Lapointe Rosenstein et Marchand Melançon Forget aura enthousiasmer les concurrents.

Photo: de gauche à droite, Pierre Donati, Roger Maisonneuve.