Voici ce qu’il a confié à nos confrères de La Presse, qui l’érigent au rang des gens d’affaires les mieux fringués.

C’est à Londres qu’il a attrapé le virus de la mode. Il continue d’ailleurs d’y magasiner.

Son carnet d’adresses idéal ? Pour le travail, les marques anglaises Richard James, Turnbull & Asser, et Crockett & Jones (chaussures) ; pour le week-end, Holt Renfrew, Hackett et Domenico Vacca.

L'accessoire dont il ne se séparera jamais? Ses boutons de manchette

Pour lire la suite, cliquez ici