Matthew Steilen. Source: Twitter
Matthew Steilen. Source: Twitter
Bien sûr, les étudiants de Matthew Steilen sont passionnés par ses cours de droit constitutionnel. Cela ne fait aucun doute…

Cependant, en plus de toute l’énergie déployée dans leurs travaux académiques, ces étudiants créatifs ont eu l’idée de lancer un bingo durant un de leurs cours, rapporte Legal Cheek.

C’est ce qu’a découvert le professeur de la faculté de droit de l’Université de Buffalo: ses étudiants jouaient à un bingo assez spécial… C’est le portrait du professeur qui figurait sur la grille de jeu.

Sa photo était entourée de 24 mots et phrases. Certains n’étaient guère surprenants, tels que « droits et privilèges », « habeas corpus », « clause de confrontation »… Mais d’autres expressions, moins attendues dans un cours de droit, étaient aussi inscrites, comme « il y a ces grandes séries sur Netflix », ou « enferme-toi dans la salle de bains, regarde dans le miroir », ou encore « bois ton cinquième Red Bull »… et même des mots plus prosaïques.



Les règles du jeu stipulent que les étudiants cochent les mots et les phrases quand le professeur les prononce. Lorsqu‘une ligne, une colonne ou une diagonale est complétée, l’étudiant doit passer à la phase finale du jeu. Il doit alors répondre à une question du professeur Steilen en mentionnant - judicieusement ou non - le mot « bingo ».

À travers la précision de ces règles, on devine la passion du droit constitutionnel qui anime ces étudiants zélés…

Toujours est-il que le professeur a bien accueilli le jeu quand il a découvert son existence. Il a même partagé une photo de la grille de bingo sur Twitter, avec ce commentaire.

« J'ai découvert que les étudiants avaient une carte de bingo pour mon séminaire, écrit-il. Je n'ai jamais été aussi heureux ». Le message a été aimé par près de 98 000 abonnés, et il a été partagé plus de 5 500 fois.

Alors si, dans quelques années, vous entendez un juge de la Cour suprême des États-Unis mentionner le mot « bingo » dans une décision - sans que ce terme ait le moindre lien avec la décision du tribunal - vous saurez qu’il a probablement fréquenté les cours de Matthew Steilen durant ses études…