Source: forum de la Course aux stages et shutterstock
Source: forum de la Course aux stages et shutterstock
Une question est sur toutes les lèvres : avez-vous reçu des nouvelles de tel et de tel cabinet, clament les utilisateurs du forum de la Course aux stages ?

Car les entrevues ont bel et bien commencé. Les étudiants tentent depuis lundi dernier de se présenter sous leur meilleur jour, histoire d'appâter les cabinets.

McCarthy Tétrault, Langlois, Norton Rose Fulbright, Borden Ladner Gervais, BCF Avocats d’affaires… autant de cabinets qui auraient logé des appels dès lundi et mardi pour préparer la seconde ronde d’entretien.

Les heureux élus n’ont pas manqué de le souligner, en plus d’obtenir en retour des messages de félicitations. C’est le cas, par exemple, de Vavilov, qui a ouvert le bal lundi soir en affirmant avoir été contacté par McCarthy Tétrault.

Un survivant des précédentes éditions a pris la parole, quelques heures avant lui, pour souhaiter du succès aux courseurs et leur offrir quelques conseils.

« Prenez soin de vous, explique en anglais Survivor8763. N'oubliez pas que ce n'est pas la fin de votre carrière. »

« Quant aux entretiens, restez vous-même et n'ayez pas peur de montrer votre personnalité. Mes entrevues les plus réussies sont celles où nous passions la moitié du temps à rire. Profitez-en pour discuter, montrez qui vous êtes et comment vous vous intégrerez à leur équipe le jour où vous serez coincé dix heures au bureau à leur côté. »

S’affoler

Il n’en fallait pas plus pour que des étudiants s'affolent : à peine Materialgirl avait-il confirmé sa seconde entrevue avec Norton Rose Fulbright que Vivaldi désirait savoir s’il avait toujours des chances.

« Ils ont dit qu'ils allaient convoquer des gens pour une deuxième entrevue jusqu'au 21 (mars)... Et je connais seulement une autre personne qui a reçu un appel hier », lui a répondu l’abonné.

UdeM000 se demandait quant à lui s’il pourra intégrer l’équipe du cabinet Blakes.

« Est-ce qu’il y a des gens qui ont reçu des appels de Blakes ? Si nous avons eu une entrevue le 14 (mars) en après-midi et que nous n’avons pas eu d’appel, est-ce mauvais signe ? », écrivait-il mardi dernier. Il a posé une question similaire au sujet du cabinet McCarthy Tétrault, dix minutes plus tard.

« J’imagine que ça dépend de quand était ton entrevue. J’ai des amis qui ont été rappelés en quelques heures à peine. Donc si ton entrevue était lundi ou ce matin, c’est possiblement mauvais signe. Ensuite, peut-être qu’ils rappellent rapidement les “oui”, mais qu’il y a un délai pour les “peut-être” », a fini par lui répondre Petitecourse.

« BLG aussi appelle rapidement, mais ils envoient les courriels de rejet presque tout aussi vite ! Pas de nouvelle ne veut pas nécessairement dire mauvaise nouvelle », a-t-il ajouté pour le rassurer.

Entre déception et soulagement

Les messages d’étudiants, qui, pour la plupart, semblent heureux d’accéder à la seconde ronde d’entrevue, font ombrage à d’autres messages moins joviaux : plusieurs étudiants se disaient déçus d’avoir été rejetés, il y a encore quelques semaines.

« Je suis vraiment triste de la façon dont s’est déroulée la course aux stages. J’ai l’impression que mes études en droit n’ont servi à rien, mentionnait Ellewoods69 le 24 février dernier. Petits cabinets, j’arrive ! » (notre traduction).

Un autre internaute, surnommé Llaw21, lui a suggéré de changer d’attitude.

« Il faut se démarquer, aussi. Être une copie de la majorité de tes collègues, avec un intérêt marqué pour le droit des affaires, et envoyer la même lettre à chaque cabinet ne te garantit pas des (places en) entrevues. »

Rappelons que la semaine d’appels désignée s’est tenue entre le 21 et le 25 février dernier. Les entrevues ont commencé lundi dernier.

Aucune offre d’emploi ne peut être formulée avant le vendredi 25 mars.