Jennifer Lachance, Rachel Sarfati et Tania Brunet. Source: LinkedIn
Jennifer Lachance, Rachel Sarfati et Tania Brunet. Source: LinkedIn
Jusqu’au 26 mars, Jennifer Lachance, Rachel Sarfati et Tania Brunet, toutes candidates à la maîtrise en droit à l’Université Laval, ont plaidé en Albanie et sont l’une des quelque 50 équipes de trois personnes à participer à une simulation d'un conflit armé fictif.

Elles participaient au Concours Jean-Pictet, un événement étudiant visant la formation en droit international humanitaire.

Les équipes doivent jouer le rôle d'acteurs des conflits armés, dont notamment des avocats et responsables politiques.

Rachel, Jennifer et Tania sont toutes trois associées à Osons le DIH! Promotion et renforcement du DIH, un organisme voué droit international pénal et humanitaire à l’Université Laval. Elles représentent aujourd’hui la faculté de Droit au concours Pictet.

Jennifer Lachance effectue une maîtrise en droit international et transnational à l’Université Laval, où elle travaille conjointement avec Osons le DIH! ainsi qu’avec la Clinique de droit international pénal et humanitaire (CDIPH).

Rachel Sarfati est étudiante à la maîtrise en relations internationales et à la maîtrise en droit international et transnational de l’Université Laval, et collabore également avec la CDIPH.

Tania Brunet est actuellement candidate à la maîtrise, à l'Université Laval, et collabore au CDPIH notamment au projet de traduction juridique Lexsitus.