La rencontre était programmée hier matin à 9 heures, Place des Aînés, à Laval.

Obnubilée par les nouvelles judiciaires des derniers jours, je me rendais bille en tête à ce rendez-vous, comme je serais allée Place d’Armes ou Place Ville-Marie.

Mais, dans la ville palindromique, la Place des Aînés est un centre communautaire pour les personnes de plus de 50 ans!

Et ce jeudi, à coté du gym, des billards, de l’agence de voyage, et de la cafétéria, les séniors pouvaient visionner des vidéos juridiques et bénéficier d’une consultation gratuite d’une demi-heure avec un avocat.

Le lecteur Flash n'est pas disponible.


Pour les servir, une dizaine d’avocats de Laval, ayant pour certains une pratique affirmée en droit des aînés, officiaient bénévolement. Rappelons-le le droit des aînés est un domaine perçu pour environ 5 % des avocats du Québec, selon l’étude Regard sur les membres publiée sur le site du barreau, comme celui qui connaîtra la plus forte croissance à court terme.

Quid ?

Mais finalement, beaucoup des préoccupations des personnes âgées sont celles de tout un chacun : divorce, conflit de voisinage, baux, vente d’immeubles …, avec en outre des problèmes plus spécifiques comme les règles testamentaires ou les risques d’abus dont elles peuvent être victimes.

Le lecteur Flash n'est pas disponible.


Un aspect sur lequel les organisateurs de l’événement ont d’ailleurs voulu particulièrement alerter les participants.

Tous les ingrédients étaient réunis pour garantir le succès de la manifestation. Si une chose est à regretter, c’est seulement le nombre limité de participants.

Mais comme l’explique Me Nancy Gaboury, «les séniors sont de mieux en mieux informés, pourtant, ils demeurent craintifs par rapport à la justice et à l’appareil judiciaire.»

Le lecteur Flash n'est pas disponible.