David Nahwegahbow. Source: Radio-Canada
David Nahwegahbow. Source: Radio-Canada
Pour la première fois, l'Association du Barreau autochtone a nommé un membre du conseil consultatif indépendant chargé de la sélection du prochain magistrat qui siégera au plus haut tribunal du pays.

Cette nomination survient dans le cadre de l’annonce de la formation du Conseil consultatif indépendant sur les nominations des juges à la Cour suprême du Canada, annoncée par Ottawa plus tôt cette semaine.

Le membre du conseil consultatif choisi, David Nahwegahbow, est un avocat anishinaabe membre de la Première Nation de Whitefish River en Ontario. Son cabinet représente exclusivement des personnes, des communautés et des organisations de Premières Nations.

Sa participation au conseil consultatif fait partie de ce que le gouvernement fédéral qualifie d'efforts pour encourager davantage d'Autochtones à se joindre à la magistrature.

La prochaine personne à être désignée comme juge de la Cour suprême, qui viendra de l'Ontario, remplacera le juge Michael Moldaver, qui prendra sa retraite en septembre après 11 ans au plus haut tribunal du pays.

M. Nahwegahbow se joint aux autres membres du conseil, dont font partie Paulette Senior, présidente et directrice générale de la Fondation canadienne des femmes, Konrad Sioui, ancien Grand Chef de la Nation huronne-wendat, Louise Charron, ancienne juge à la Cour suprême du Canada, Jacqueline Horvat, membre fondatrice du cabinet d’avocats Spark Law, Richard Jochelson, doyen de la faculté de droit de l’Université du Manitoba, et Charlene Theodore, chef de l’inclusion au cabinet d’avocats McCarthy Tétrault.

Les candidatures pour le poste ont été fermées la semaine dernière et le conseil remettra au premier ministre Justin Trudeau une liste restreinte de candidats fonctionnellement bilingues et représentatifs de la diversité du Canada.