Rinat Akhmetov. Source: Shutterstock
Rinat Akhmetov. Source: Shutterstock
La guerre en Ukraine a contraint plusieurs cabinets à cesser leurs activités en Russie. Mais d’autres cabinets sont plutôt gagnants.

Le cabinet d’avocats américain Covington facture un tarif horaire de 2 500 $ à la société SCM Consulting Limited appartenant à l’homme le plus riche de l’Ukraine. Celui-ci, dénommé Rinat Akhmetov, a promis de mener des poursuites pour réclamer des milliards de dollars à la Russie.

C'est un document publié par le ministère américain de la justice qui révèle le montant du tarif horaire demandé par Covington dans cette affaire, indique Reuters. Un courrier de Covington précise que les associés principaux facturent jusqu'à 2 500 $ de l’heure.

Pour 2 500 $ de l’heure, les avocats de Covington fourniront des conseils stratégiques et politiques, ainsi que des services de lobbying, en vue de tenir la Russie pour responsable des dommages causés par ses opérations militaires sur le territoire ukrainien.

Rinat Akhmetov est le propriétaire d’aciéries lourdement endommagées par les bombardements sur la ville de Marioupol. C'est dans une de ses aciéries que des militaires ukrainiens ont résisté durant plusieurs semaines aux assauts de l'armée russe. Ils ont fini par se rendre.

C'est le cabinet Covington qui avait déjà représenté l'Ukraine devant la Cour internationale de justice peut après l'invasion russe. Le tribunal avait pris une ordonnance obligeant la Russie à cesser ses opérations militaires en Ukraine.