Après trois ans comme associés au bureau montréalais de Miller Thomson, les avocats Bernard Moreau et Josée Pilon ont décidé de quitter le cabinet pour se joindre à Kaufman Laramée.

Rappelons-le, Miller Thompson a commandité un sondage national mené par Research House auprès d'un échantillon de 200 chefs d’entreprise et cadres dirigeants. Publié la semaine dernière, on y apprenait entre autres que près des trois-quarts des répondants prévoyaient appeler leur avocat pour des questions de droit du travail.

Ils pourront maintenant appeler chez Kaufman Laramée!

Le nouvel associé de Kaufman Laramée, Bernard Moreau
Le nouvel associé de Kaufman Laramée, Bernard Moreau
Dans un communiqué publié ce matin, Kaufman annonce que l'arrivée de Mes Moreau et Pilon lui permettait de se doter d'un nouveau service se spécialisant en droit du travail et de l'emploi. Les deux avocats dirigeront le département qui dispensera des services-conseils sur toutes questions traitant de procédure d'embauche, de cessation d'emploi, d'application des normes d'emploi, de harcèlement, de rémunération, du manuel de l'employé et des politiques de l'entreprise, ainsi que de l'application et de la validité de clauses restrictives.

«Nous sommes ravis d'accueillir deux éminents avocats du droit de l’emploi. Considérant que notre capital humain constitue notre force et nous distingue, nous sommes déterminés à toujours recruter les meilleurs éléments », explique Me Richard Laramée, associé-directeur de Kaufman Laramée.

Pour Kaufman, il s'agit d'un deuxième coup d'éclat en quelques semaines. Le mois dernier, le cabinet a lancé un département en droit de l'immigration en embauchant trois avocates de feu Brunets Avocats, fermé en août.

Pour les deux nouveaux associés de Kaufman, c'est un peu un retour aux sources après une expérience de trois ans dans un grand bureau. En juillet 2008, Mes Moreau et Pilon, de même que quatre de leurs collègues de Braman Barbacki Moreau s'étaient joints à Miller Thomson, un cabinet national qui compte aujourd'hui plus de 500 avocats.

"J'ai appris beaucoup à pratiquer dans un cabinet national, mais l'opportunité d'affaires proposé par Kaufman était trop belle", a expliqué ce matin Me Moreau, 56 ans, lors d'un entretien téléphonique avec Droit-inc.com.

Il indique qu'il avait besoin de plus de liberté, lui qui avant Miller Thomson avait pratiqué 28 ans dans une petite structure. Il mentionne aussi la "chimie", très bonne avec ses nouveaux collègues.

Josée Pilon dirigera le nouveau département en droit du travail de Kaufman Laramée avec son collègue Me Moreau
Josée Pilon dirigera le nouveau département en droit du travail de Kaufman Laramée avec son collègue Me Moreau
Sa collègue, Josée Pilon, barreau 1998, explique que c'est surtout le défi professionnel qui l'a motivé à accepter l'offre de Kaufman.

"L'idée de bâtir de zéro un nouveau département de droit du travail est très stimulante", explique l'avocate. Elle souligne aussi que, chez Kaufman, elle et son collègue Me Moreau pourront conseiller des hauts dirigeants d'entreprise - une partie importante de leur pratique -, chose qu'il était difficile de faire chez Miller Thomson en raison des conflits d'intérêts.