Plus tôt cette semaine, plus d'une quinzaine d'associations, syndicats, partis politiques et ordres professionnels avaient demandé aux trois commissaires de leur accorder un statut de participant ou d'intervenant.

Le statut de participant accorde plus de marge de manoeuvre, dont le pouvoir de contre-interroger des témoins.

La Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction a donc tranché et, jeudi, elle a accordé le statut de participant, tel que demandé, à l'Association de la construction du Québec et à l'Association des constructeurs de routes et grands travaux.

De même, la FTQ-Construction et le Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International) ont obtenu ce statut de participant.

Il en est de même pour le Parti québécois et le Procureur général du Québec, de même que pour deux grands "donneurs d'ouvrage", à savoir Hydro-Québec et la Ville de Montréal.