Le moins que l’on puisse dire, c’est que Kim Luan Ferré Deslongchamps est une avocate qui sait ce qu’elle veut.

"Je voulais rejoindre le cabinet Ménard Martin Avocats ; j’ai donc attendu un mois après la fin de mon stage, et j’ai appliqué uniquement chez eux", explique-t-elle.

Kim Luan Ferré Deslongchamps a rejoint Ménard Martin Avocats
Kim Luan Ferré Deslongchamps a rejoint Ménard Martin Avocats
Une détermination qui s’explique par une véritable passion pour le droit de la santé, dans lequel le cabinet se spécialise. Ce domaine de pratique, elle l’a découvert au cours de ses études à l'Université de Rennes I.

"Je suis partie étudier en France et là j’ai pris des cours de droit de la santé dans le cadre de mon Master parce que les horaires me convenaient, dit-elle en riant. Et j’ai adoré ce cours !"

À tel point qu’une fois rentrée au Québec, elle s’inscrit en maîtrise de droit et de politiques de la santé à Sherbrooke. S’ensuit le stage de l’École du Barreau qu’elle effectue à l’Aide Juridique de Saint-Jérôme.

"J’ai beaucoup fait de droit de la santé car c’est vraiment ce qui me passionne et mon stage a confirmé cela. Une fois terminé, j’ai cherché un emploi pour pratiquer le droit de la santé", raconte la jeune femme admise au Barreau cette année.

Ménard Martin Avocats s’est imposé à elle comme un choix logique et un choix unique. "Je ne voulais pas laisser passer ma chance et je n’ai postulé que là ; j’ai très vite décroché un entretien et une semaine après j’étais embauchée."

Elle a fait ses débuts au sein du cabinet le 24 septembre dernier, bénéficiant d’un accompagnement de qualité. "J’ai beaucoup travaillé au départ avec Me Ménard ; cela m’a permis de me plonger dans le bain tout de suite, indique-t-elle. Aujourd’hui, on travaille tous ensemble notamment sur des dossiers de responsabilité médicale et je continue également à pratiquer en santé mentale."

Le droit de la santé convient parfaitement à cette jeune avocate qui a décidé de pratiquer "pour aider les gens et être proches d’eux". Sa pratique lui tient à cœur et elle en parle avec passion et ferveur.

"Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, assure-t-elle. Nous couvrons des domaines très vastes dans le médical ; ça change tous les jours et on apprend quotidiennement."

Son objectif est simple : "je souhaite devenir une très bonne avocate et que les clients soient contents du travail que je fais."