Le président-directeur général de Génius Conseil (anciennement Groupe Séguin), Michel Lalonde, a affirmé lors de son témoignage devant la commission Charbonneau qu’un avocat de la firme Dunton Rainville, Me Michel Beausoleil, lui aurait réclamé 5000 $ pour l’élection de l’équipe du maire de Lorraine en novembre 2009.

Me Michel Beausoleil aurait réclamé 5000 $ pour l’élection de l’équipe du maire de Lorraine en 2009
Me Michel Beausoleil aurait réclamé 5000 $ pour l’élection de l’équipe du maire de Lorraine en 2009
Le maire de Lorraine, Ramez Ayoub, a affirmé qu’il n’était nullement associé à un quelconque financement illégal dans le cadre de sa campagne électorale 2009.

La somme aurait été versée et Ramez Ayoub a été élu le 1er novembre 2009.
Le candidat à la mairie de Lorraine, Sylvain Fortin, a contacté l’Écho de la Rive-Nord pour réclamer la démission du maire de Lorraine.

«C’est du financement illégal parce que les entreprises ne peuvent pas contribuer à du financement politique. Ça démontre que M. Ayoub patauge dans la confusion des intérêts. On peut se poser la question à savoir s’il aurait reçu d’autres montants d’argent de manière illégale. Il n’a plus la légitimité pour être maire», a-t-il dit.

«Il est important d’être sage et prudent, a répliqué le maire Ayoub. Mon adversaire y est allé rapidement sur ses réponses. Je ne suis pas mis en cause directement dans ses allégations. Je ne fais pas de la politique de cette manière. Je dénonce de tels agissements et si j’étais mis au courant de tels actes, je serais le premier à contacter les policiers», a-t-il mentionné.

M. Ayoub a toutefois avoué que Me Michel Beausoleil était son conseiller politique durant la dernière campagne électorale.

Ramez Ayoub a gagné les dernières élections municipales de justesse. Il a remporté le scrutin avec 1809 voix (51,1%) contre 1730 (48,9%) pour le candidat Boniface Dalle-Vedove.