Carrière et Formation

L’amitié au bureau : possible ?

Main image

Céline Gobert

2011-11-14 14:15:00

Faut-il copiner au boulot? La question paraît futile. Pourtant, lorsqu’elles sont bien amenées, les amitiés au travail peuvent se révéler franchement utiles. Voire même enrichissantes. Des experts en relations de travail vous expliquent pourquoi.

« Un collègue, c’est plus qu’une connaissance, et moins qu’un ami. Pourtant, entretenir des amitiés de travail est une très bonne chose », explique Jan Yager, coach et auteur de ''Productive Relationships''.

Entretenir des amitiés au travail est une bonne chose
Entretenir des amitiés au travail est une bonne chose
Les amitiés au travail permettent de créer un environnement professionnel sain, agréable, et productif, rapporte More.com.

En maintenant une certaine distance, elles contournent les drames habituellement associés aux amitiés extra professionnelles. En gros, se disputer avec un collègue, c’est moins grave.

Bonus: elles entraîneraient un surcroît de motivation.

Règles d’or

1. Ne négligez pas la pause café !

En effet, une enquête menée auprès de 1000 employés américains par l’Organisation Gallup révèle que 51% de ceux qui possèdent un collègue-ami sur le lieu de travail, se voient embauchés. Contre 10% de ceux qui n’en ont pas.

Ensemble, on est plus forts mieux vaut donc tirer tout le monde vers le haut
Ensemble, on est plus forts mieux vaut donc tirer tout le monde vers le haut
75% des premiers envisagent d’ailleurs de rester à leur poste jusqu’à l’année suivante. En revanche, 51 % de ceux qui sont privés d’allié professionnel, ne se projettent pas.

2. L’union fait la force

Avec vos collègues, vous pouvez critiquer le boss. Certes. L’inimitié rapproche. Mais pourquoi ne pas en profiter aussi pour tirer tout le monde vers le haut ?

C’est bien connu, ensemble on est plus forts.

3. On oublie les ragots

Pour maintenir cette atmosphère de positivisme, éloignez-vous le plus possible de toute forme de rumeurs et autres bruits de couloirs.

N’encouragez pas les commérages. Faites la sourde oreille.

Politique, religion, argent: évitez les sujets qui fâchent!
Politique, religion, argent: évitez les sujets qui fâchent!
« Evitez également de vous montrer trop proche du patron afin de ne pas provoquer la jalousie de vos collègues », conseille Irene S. Levine, professeur en psychiatrie et auteur de TheFriendshipBlog.com.

4. Pas de sujets qui fâchent

Les discussions autour de l’argent, la politique, et la religion sont à proscrire. De manière générale, tous les sujets qui impliquent le débat sont à éviter.

Ils vont forcément conduire à des divergences d’opinion, des échanges mouvementés, et pire: ils vont polluer l’ambiance et créer le malaise.

5. Restez discrets

Copiner au bureau ne veut pas dire dévoiler sa vie privée dans les moindres détails. Faites preuve de prudence, ne vous dévoilez pas trop. Ni trop tôt.

Car certains ne se gêneront pas pour vous faire payer, si le vent tourne, vos confidences personnelles. Surtout lorsque des carrières sont en jeu.

« Les gens peuvent agir de manière très différente lorsqu’il est question de pouvoir et d’argent », rappelle sagement Alexandra Levit dans son livre ''They Don’t Teach Corporate in College''.
9501

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires