Nouvelles

Neutralité religieuse : un juge suspend l'application de l'article clé de la loi

Main image

Radio -canada

2017-12-01 16:20:00

Il répond ainsi à la volonté des demandeurs.

Le juge Babak Barin
Le juge Babak Barin
Un juge de la Cour supérieure du Québec a ordonné de suspendre temporairement l'application de l'article central de la loi controversée sur la neutralité religieuse, celui sur la prestation et la réception de services à visage découvert, le temps notamment que les critères d'évaluation des demandes d'accommodement soient bien établis en fonction des lignes directrices du ministère.

Le juge Babak Barin rendait sa décision sur une contestation de la part du Conseil canadien des musulmans, de l’Association des libertés civiles du Canada et de Marie-Michelle Lacoste, une femme portant le niqab.

L'article 10 de la « Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements pour un motif religieux dans certains organismes » prévoit qu'« une personne qui se présente pour recevoir un service par un membre du personnel d’un organisme visé au présent chapitre doit avoir le visage découvert lors de la prestation du service ».
8570

3 commentaires

  1. KL
    Allôôô?
    Quant on fait ce genre de loi on devrait commencer à utiliser systématiquement la clause dérogatoire.

    Il me semble que c'est simple comme bonjour.

    Cela ne devrait pas être à l'Hon.Babak Barin de décider sur des sujets comme ceux-ci, mais à l'Assemblée Nationale.

    À quoi diable sert la clause dérogatoire si elle n'est jamais utilise?

    • AC
      Mais
      Par contre, c'est à l'Hon Barak Babin de décider si une loi est conforme aux chartes canadienne et québécoise, ce qu'on lui a demandé de faire et ce qu'il fit.
      L'utilisation de la clause dérogatoire est une admission derechef de l'illégalité de son action, ce qui n'est généralement pas très bien vu...

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 6 ans
    Suspension motivée en anglais, "of course"
    Et l'assignation de tels dossiers ne relève pas non plus du hasard avec lequel les affaires courrantes sont assignées.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires